Résumés de presse sur la guerre contre Gaza, 8-13 décembre
Date:
14 décembre 2023

Note de l'éditeur : Ces entrées, traduites à partir de l’anglais, ont été compilées par le chercheur en charge de la Chronologie de la Palestine pour la période du 8 au 13 décembre.

8 décembre

En Cisjordanie, des colons israéliens accompagnés d'une escorte militaire ont agressé 3 Palestiniens à Khallet al-Daba dans la région de Masafer Yatta et ont volé leurs téléphones portables. Les colons israéliens ont également vandalisé 8 oliviers à Burin. Les forces israéliennes ont abattu 6 Palestiniens, dont un enfant, lors d'un raid dans le camp de réfugiés d'al-Fara'a. Elles ont également blessé 8 Palestiniens par balle. Les forces israéliennes ont tiré et blessé 8 Palestiniens, dont un enfant, lors de raids dans le camp de réfugiés de Fawwar, Kafr Ni'ma, Beit Umar et Hizma. Par ailleurs, les forces israéliennes ont arrêté le directeur adjoint du Waqf islamique de Jérusalem, Sheikh Najeh Bkerat, à Dar Salah. Les forces israéliennes ont également fait une descente à Qarawat Bani Hassan, détruisant un mémorial érigé en l'honneur d'un Palestinien tué par les forces israéliennes le 2/12. Un soldat israélien a été blessé par balle lors d'un raid à Ya'bad. A Jérusalem Est, les forces israéliennes ont violemment dispersé les Palestiniens qui se dirigeaient vers le Haram al-Sharif. À Gaza, les forces israéliennes ont bombardé le camp de réfugiés de Jabalia, la ville de Gaza, le camp de réfugiés de Nuseirat, Khan Younès, Rafah et Dayr al-Balah, tuant environ 350 personnes. Les frappes aériennes israéliennes ont visé l'hôpital Yaffa à Dayr al-Balah, l'hôpital Al-Amal à Khan Younès et les Palestiniens faisant la queue pour obtenir de l'eau à Khan Younès. Des roquettes ont été tirées sur Israël ; aucun dommage n'a été signalé. 4 soldats israéliens ont été tués au combat. Au Liban, les forces israéliennes ont attaqué un hôpital militaire à Ain Ebel, causant des dommages. Les forces israéliennes ont également blessé 3 soldats libanais à Naqoura. Israël a déclaré avoir attaqué plusieurs cibles en Syrie près du plateau du Golan. 4 personnes auraient été tuées lors d'une frappe aérienne sur une voiture à Madinat al-Baath. (AJ, AP, HA, REU, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 8/12; AJ, HA, REU9/12).

Plus de 17 487 Palestiniens ont été tués depuis le 10/7 par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 7 729 enfants et 5 153 femmes, et environ 46 480 ont été blessés. Au moins 7 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 264 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 68 enfants. Plus de 3 387 personnes ont été blessées. Selon les autorités israéliennes, 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 400 ont été blessés depuis le 10/7. 97 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,93 million de Palestiniens, soit près de 85 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7/10. Depuis le 12:10, Gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. Au 3/12, au moins 52 000 logements avaient été détruits depuis le 10/7 et 253 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes, soit 60% de l'ensemble des logements. L'UNRWA a déclaré qu'au moins 273 Palestiniens hébergés dans ses abris ont été tués et 966 blessés dans les attaques israéliennes depuis le 7/10. Rafah reste le seul gouvernorat à recevoir de l'aide. 4 Palestiniens blessés et 585 ressortissants étrangers ont été évacués vers l'Égypte, tandis que 13 membres du personnel humanitaire et 11 ambulances données par la Turquie sont entrés à Gaza. (AJ, HA, UNOCHA, UNOCHA, WAFA 8/12; UNOCHA 9/12)

Le Hamas a déclaré qu'une tentative israélienne de libération d'un prisonnier avait échoué, entraînant la mort du prisonnier, le soldat israélien Sa'ar Baruch. Israël a déclaré que deux soldats israéliens ont été gravement blessés lors de la tentative de sauvetage. (AJ, HA, NYT, REU 8/12; AJ, HA 9/12)

Selon Al Jazeera, un certain nombre de Palestiniens capturés par les forces israéliennes dans les écoles de l'ONU à Beit Lahiya le 7/12 et déshabillés ont été libérés, tandis que d'autres ont été emmenés dans une base militaire en Israël, y compris le journaliste d'Al-Araby al-Jadeed, Diaa al-Kahlout. (AJ, AP, NYT 8/12)

Le ministère israélien de l'Education a ordonné aux directeurs d'école de Jérusalem-Est de suspendre jusqu'en 2024 les étudiants palestiniens qui ont été libérés dans le cadre de l'échange de prisonniers la semaine dernière. (HA 8/12)

Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a signé un ordre de placement en détention administrative d'un colon israélien pour des attaques contre des Palestiniens. M. Gallant s'est entretenu avec le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, qui l'a exhorté à «accroître les efforts pour protéger les civils à Gaza, augmenter l'acheminement de l'aide humanitaire et freiner la violence des colons extrémistes en Cisjordanie». Israël a déclaré qu'un hélicoptère militaire israélien a tué un soldat israélien lors d'une attaque sur un bâtiment à Gaza la semaine dernière. (HA, HA 8/12)

Une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU appelant à un cessez-le-feu et à la libération inconditionnelle des prisonniers détenus par le Hamas a fait l'objet d'un veto américain, le Royaume-Uni s'abstenant et les 13 membres restants votant pour. Avant le vote, l'envoyé de l'Autorité palestinienne à l'ONU, Riyad Mansour, a déclaré que l'objectif de la campagne israélienne était de procéder à un nettoyage ethnique de Gaza, ajoutant que les représentants israéliens l'admettaient publiquement. L'ambassadeur américain à l'ONU, Robert Wood, a déclaré que l'attaque du Hamas le 7 octobre était «la pire attaque contre notre peuple» depuis des décennies. Après le vote, M. Wood a expliqué son veto, estimant que la résolution était déséquilibrée car elle ne condamnait pas l'opération du Hamas du 7 octobre. Le commissaire général de l'UNRWA, Philippe Lazzarini, a déclaré que les bombardements israéliens constants ont rendu extrêmement limitée la capacité d'action de l'UNRWA. Après le vote, M. Mansour a qualifié le vote américain de désastre. Le Hamas a qualifié le veto de «contraire à l'éthique et inhumain». L'ambassadeur israélien à l'ONU, Gilad Erdan, a remercié les États-Unis de «s'être fermement rangés à nos côtés». Louis Charbonneau, directeur de Human Rights Watch à l'ONU, a déclaré que les États-Unis risquaient d'être complices des crimes de guerre israéliens en continuant à fournir à israël des armes et une couverture diplomatique. Le premier ministre écossais, Humza Yousaf, a qualifié l'abstention du Royaume-Uni d'«incompréhensible». (AJ, AJ, HA, HA, NYT, NYT, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 8/12; AJ, AJ, HA, NYT, NYT, WAFA, WAFA 12/9)

Lors d'une interview accordée à Reuters, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a appelé à la tenue d'une conférence internationale pour mettre fin à la guerre à Gaza et jeter les bases d'une fin de l'occupation israélienne. M. Abbas a déclaré qu'il était en faveur d'une «résistance pacifique» qui conduirait à une solution à deux États, avec un État palestinien souverain à Gaza, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. M. Abbas a également déclaré qu'il accepterait le résultat d'une future élection si le Hamas l'emportait. Plus tard, le bureau de M. Abbas a publié une déclaration affirmant que le veto des États-Unis au Conseil de sécurité de l'ONU les rendait complices des crimes de guerre commis contre les Palestiniens. (HA, REU, WAFA, WAFA 8/12; REU 9/12)

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a réitéré son opposition à ce que l'AP gouverne Gaza; Bloomberg News avait publié une interview du Premier ministre de l'AP, Mohammed Shtayyeh, dans laquelle il déclarait que l'AP travaillait avec les Etats-Unis pour se préparer à prendre en charge le gouvernement de Gaza. (AJ, HA 8/12)

Le président français, Emmanuel Macron, s'est entretenu avec le Premier ministre Netanyahu, l'exhortant à ouvrir le point de passage de Karem Abu Salem (Kerem Shalom) et appelant Israël à protéger les civils à Gaza et en Cisjordanie. (AJ, HA 8/12)

Le comité ministériel du sommet arabo-islamique a rencontré le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, pour discuter avec lui de la nécessité d'un cessez-le-feu immédiat à Gaza. Le comité a exprimé sa déception face au veto américain au Conseil de sécurité de l'ONU. Le comité était représenté par les ministres des Affaires étrangères de l'Autorité palestinienne, de la Turquie, du Qatar, de l'Arabie saoudite, de la Jordanie et de l'Égypte. Le premier ministre qatari, Sheikh Mohammed bin Abdulrahman Al Thani, et le ministre saoudien des Affaires étrangères, Faisal bin Farhan Al Saud, ont également rencontré M. Blinken séparément, appelant à un cessez-le-feu. (AJ, HA, NYT, WAFA 8/12; AJ, HA, NYT 12/9)

L'administration Biden a contourné l'examen par le Congrès de la vente de 14 000 obus de chars à Israël, d'une valeur de 106,5 millions de dollars. L'administration Biden avait demandé au Congrès d'approuver la vente de 45 000 obus, la vente des 31 000 obus restants étant soumise à l'approbation du Congrès. (AJ 8/12; AJ, AJ, HA, NYT, REU 12/9)

La Commission européenne a annoncé que l'UE fournirait à la Palestine au moins 135 millions de dollars d'aide humanitaire jusqu'en 2024. (HA 8/12)


9 décembre

En Cisjordanie, un Palestinien a succombé aux blessures infligées par les forces israéliennes dans le camp de réfugiés d'al-Fara'a le 8/12. Des colons israéliens ont jeté des pierres sur des véhicules palestiniens circulant près d'al-Lubban ash-Sharqiya ; aucun blessé n'a été signalé. Les forces israéliennes ont abattu un Palestinien, affirmant qu'il avait poignardé un soldat israélien lors d'un raid israélien à Dura. Les forces israéliennes ont également abattu un enfant palestinien lors d'un raid à 'Azzun. À Jérusalem-Est, les autorités israéliennes ont délivré des ordres d'évacuation à plusieurs familles palestiniennes vivant sur environ 9 dunams de terres dans le quartier de la porte marocaine de la vieille ville, leur donnant 60 jours pour formuler des objections. À Gaza, les forces israéliennes ont bombardé Rafah, Khan Younès, le camp de réfugiés de Nuseirat, la ville de Gaza, Dayr al-Balah, Maghazi, le camp de réfugiés de Jabaliya et le camp de réfugiés d'al-Bureij, tuant plus de 200 personnes. Israël a poursuivi son siège de l'hôpital Al-Awda dans le camp de réfugiés de Jabalia pour le troisième jour consécutif, blessant deux travailleurs de la santé. Les forces israéliennes ont également tiré sur deux ambulanciers qui se trouvaient dans une ambulance à l'extérieur de l'hôpital européen de Khan Younès et les ont blessés. Le Croissant-Rouge a livré des fournitures médicales à l'hôpital arabe Al-Ahli dans la ville de Gaza et a évacué 19 patients ; l'un des patients est décédé pendant l'évacuation et un membre du personnel du Croissant-Rouge a été battu et interrogé pendant 4 heures par les forces israéliennes. 4 soldats israéliens ont été tués au combat. À Tzrifin, un soldat israélien a été blessé après avoir été renversé par une voiture ; deux personnes ont été arrêtées, dont un homme de Rahat et un homme de Qalqilya, en Cisjordanie. Au Liban, Israël a attaqué plusieurs cibles et le Hezbollah a déclaré avoir attaqué une base navale israélienne. La France a déclaré qu'un navire de guerre français a abattu deux drones près du Yémen. (AJ, AJ, AJ, HA, HA, NYT, NYT, REU, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 9/12; AJ, AP 10/12)

Plus de 17 700 Palestiniens ont été tués depuis le 7/10 par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 7 729 enfants et 5 153 femmes, et environ 49 300 ont été blessés. Au moins 7 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 267 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 69 enfants. Plus de 3 387 personnes ont été blessées. Selon les autorités israéliennes, 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 400 ont été blessés depuis le 7/10. 101 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,93 million de Palestiniens, soit près de 85 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7/10. Depuis le 12/10, gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. Au 3/12, au moins 52 000 logements avaient été détruits et 253 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7/10, soit 60% de l'ensemble des logements. Le Programme alimentaire mondial a indiqué que 91 % des Palestiniens de Gaza souffraient de la faim, dont 36 % d'une faim sévère. La défense civile palestinienne a déclaré qu'elle n'avait plus qu'un seul véhicule en état de marche dans le nord de la bande de Gaza. Une centaine de camions transportant de l'aide sont entrés dans la bande de Gaza. (AJ, AJ, AJ, HA, REU, UNOCHA, UNOCHA, WAFA 9/12)

Haaretz a rapporté que les rapports d'autopsie d'au moins deux des six prisonniers palestiniens décédés en détention israélienne depuis le 7 octobre montraient que leurs corps étaient couverts d'ecchymoses et d'os brisés, ce qui suggère qu’ils ont été tués. (HA 9/12)

Des vidéos de soldats israéliens montrant des Palestiniens en sous-vêtements se rendant aux forces israéliennes dans les camps de réfugiés de Jabalia ont circulé dans les médias. Cependant, les vidéos auraient été mises en scène puisque dans l’une d’elle, un homme est montré en train de rendre une arme en la tenant dans sa main droite alors qu'une autre presque identique montre le même homme en train de rendre une arme en la tenant dans sa main gauche. Des vidéos de soldats israéliens vandalisant des biens palestiniens et hissant des drapeaux israéliens à Gaza ont également circulé. (HA, UNOCHA 9/12; AJ, HA, UNOCHA 10/12; HA 11/12)

Réagissant aux vidéos montrant des centaines de Palestiniens arrêtés par les forces israéliennes à Gaza et dévêtus de leurs sous-vêtements, Mark Regev, conseiller du premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré qu’il faisait plus chaus au Moyen-Orient qu’en l'Europe et que «si l'on vous demande d'enlever votre chemise, ce n'est peut-être pas agréable, mais ce n'est pas la fin du monde». Israël a ensuite affirmé que 10 à 15 % des Palestiniens figurant sur les vidéos étaient des agents du Hamas ou s'identifiaient au Hamas. Le conseiller israélien à la sécurité nationale, Tzachi Hanegbi, a affirmé qu'Israël avait tué 7 000 membres de groupes militants palestiniens au cours de ses attaques contre Gaza. Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a rendu visite aux soldats israéliens dans le nord de la bande de Gaza. (HA 9/12; AJ, HA 10/12)

Un fonctionnaire de l'ONU a déclaré qu'Israël testait le processus de contrôle pour l'acheminement de l'aide à Gaza par le point de passage Karim Abu Salem (Kerem Shalom). (HA, REU 9/12)

L'AP a publié des correctifs à une interview donnée par le Premier ministre Mohammed Shtayyeh à Bloomberg News le 7/12. M. Shtayyeh n'aurait pas dit que l'AP et les Etats-Unis discutaient d'un «plan pour gérer Gaza». (WAFA 9/12)

Les ministres des Affaires étrangères de l'Autorité palestinienne, de la Turquie et de l'Arabie saoudite ont rencontré le premier ministre canadien, Justin Trudeau, à Ottawa. (WAFA 9/12; AJ 10/12)

Le chancelier allemande, Olaf Scholz, s'est entretenu avec le Premier ministre Netanyahu, demandant que davantage d'aide soit acheminée à Gaza et exprimant son inquiétude face à la violence des colons. (HA 9/12)

Le gouvernement yéménite dirigé par les Houthis a déclaré qu'il empêcherait les navires israéliens et les navires se rendant dans les ports israéliens de s’approcher des frontières maritimes du Yémen, mais qu'il respecterait les autres activités maritimes internationales. (AJ, AJ, HA, HA, NYT 9/12; HA 10/12)


10 décembre

En Cisjordanie, des colons israéliens ont volé 6 moutons lors d'un raid à Qusra. Les forces israéliennes ont tiré sur 6 Palestiniens et les ont blessés lors de raids dans le camp de réfugiés d'Askar, et à Surif, Dahariya, et Asira ash-Sharmaliya. 28 Palestiniens ont été arrêtés lors de raids dans et autour de Tubas, Dahariya, Hébron, Bethléem, Naplouse et Qalandia. À Gaza, les forces israéliennes ont bombardé az-Zawayda, Rafah, Khan Yunis, le camp de réfugiés de Jabalia et le centre de Gaza, tuant plus de 297 Palestiniens. Les forces israéliennes ont également ouvert le feu sur un entrepôt du ministère de la Santé de Gaza, blessant 3 personnes. 3 soldats israéliens ont été tués au combat. Au Liban, les frappes aériennes israéliennes ont détruit 5 maisons et en ont endommagé d'autres à Aitarou. Elles ont attaqué des zones près de Yaroun, Rmeish et Aita al-Shaab. Le Hezbollah a déclaré avoir blessé plusieurs soldats israéliens lors d'attaques contre Israël. En Syrie, les forces israéliennes ont attaqué des zones autour de Damas, causant des dommages. (AJ, AJ, AJ, AJ, AP, HA, HA, NYT, REU, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 10/12 ; AP, HA, NYT, NYT, UNOCHA 11/12)

Plus de 18 000 Palestiniens ont été tués depuis le 7/10 par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 7 729 enfants et 5 153 femmes, et environ 49 300 ont été blessés. Au moins 7 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 267 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 69 enfants. Plus de 3 387 personnes ont été blessées. Selon les autorités israéliennes, 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 400 ont été blessés depuis le 7/10. 101 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,93 million de Palestiniens, soit près de 85 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7/10. Depuis le 12/10, Gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. Au 3/12, au moins 52 000 logements avaient été détruits et 253 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7/10, soit 60% de l'ensemble des logements. Une centaine de camions transportant de l'aide sont entrés dans Gaza. 25 Palestiniens blessés et 468 personnes ayant la double nationalité ont été évacués vers l'Égypte. (AJ, HA, HA, REU, UNOCHA, UNOCHA, WAFA 10/12)

L'armée israélienne a déclaré que 1 593 soldats israéliens avaient été blessés depuis le 7/10, dont 255 dans un état grave et 446 dans un état modéré. Parmi eux, 559 auraient été blessés à Gaza. 425 soldats ont été tués depuis le 7/10, dont 97 depuis le début de l'invasion terrestre. Selon Haaretz, la comparaison des chiffres entre les rapports des hôpitaux et ceux de l'armée montre un écart significatif, indiquant que l'armée sous-estime le nombre de blessés. (HA 10/12)

L'Association des prisonniers palestiniens a déclaré qu'Israël avait enlevé 142 femmes et enfants palestiniens et les avait emmenés dans des prisons en Israël. (AJ, WAFA 10/12)

Le cabinet socio-économique israélien a voté à l'unanimité contre la levée de l'interdiction d'entrée en Israël des travailleurs palestiniens de Cisjordanie. Le cabinet de sécurité a ensuite reporté le vote sur la recommandation car il est apparu clairement que la plupart des ministres voteraient contre le fait d'autoriser à nouveau les travailleurs palestiniens à entrer en Israël. Israël connaît une pénurie de main-d'œuvre depuis l'expulsion de tous les travailleurs palestiniens de Gaza et de Cisjordanie et attend l'arrivée dans les deux semaines à venie de milliers de travailleurs indiens et népalais. (HA 10/12; HA, HA 11/12)

Le premier ministre de l'Autorité palestinienne, Mohammed Shtayyeh, a déclaré au Forum de Doha que «la principale préoccupation de l'Autorité palestinienne n'est pas le lendemain. C'est le présent. Nous voulons que cessent les atrocités et le génocide qui se produisent aujourd'hui». Il a appelé à des sanctions contre Israël. Le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman Safadi, a déclaré qu'Israël essayait de «vider Gaza des Palestiniens», qualifiant sa campagne de «génocide». Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a déclaré que le Conseil de sécurité de l'ONU était paralysé en raison de divisions géopolitiques et a affirmé qu'il n'abandonnerait pas l'idée d'un cessez-le-feu. M. Shtayyeh a rencontré le ministre algérien des Affaires étrangères, Ahmed Attaf, et le premier ministre qatari, Mohammed bin Abdulrahman Al Thani, en marge du Forum de Doha. (AJ, AJ, HA, REU, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 10/12)

Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, s'est entretenu avec le président russe Vladimir Poutine. Selon un compte rendu israélien de la conversation, M. Netanyahu aurait exprimé son mécontentement à l'égard de la position russe contre Israël à l'ONU. Le compte rendu russe indique que la conversation a porté principalement sur la «situation humanitaire catastrophique dans la bande de Gaza». Plus tard, lors d'une réunion du cabinet, M. Netanyahu a remercié les États-Unis d'avoir fourni des «munitions importantes» à Israël pour qu'il poursuive son offensive à Gaza et pour le veto américain au Conseil de sécurité de l'ONU le 8/12. Un porte-parole de M. Netanyahu a déclaré qu'Israël ne cherchait pas à forcer la population palestinienne à fuir Gaza. (AJ, AJ, HA, HA, NYT, REU 10/12; HA 11/12)

L'Égypte et la Mauritanie ont invoqué la résolution 377 des Nations unies, ce qui a incité le président de l'Assemblée générale des Nations unies, Dennis Francis, à convoquer une session extraordinaire de l'Assemblée générale les 12 et 13 décembre. La résolution 377, adoptée en 1950, permet à l'Assemblée générale d'agir si le Conseil de sécurité de l'ONU ne parvient pas à «exercer sa responsabilité principale dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales». (AJ 10/12 ; AP, REU 11/12)

Le conseil exécutif de l'OMS a approuvé une résolution appelant au «passage immédiat, soutenu et sans entrave, de l'aide humanitaire, y compris l'accès du personnel médical» à Gaza. (WAFA, WAFA 10/12 ; AJ 11/12)

Le commissaire général de l'UNRWA, Philippe Lazzarini, a déclaré que la déshumanisation des Palestiniens permettait à la communauté internationale d'accepter la poursuite des attaques israéliennes à Gaza. (REU 10/12)

Le New York Times a rapporté que le Premier ministre Netanyahu avait encouragé les paiements qataris à Gaza afin que le Hamas reste un fort contrepoids à l'Autorité palestinienne, ce qui réduirait la pression exercée sur Israël pour négocier une solution à deux États. (NYT 10/12)

Le ministère israélien des Finances a déclaré que le déficit du budget israélien avait augmenté de 4,5 milliards de dollars en novembre, citant les dépenses dues à la guerre d'Israël contre Gaza. (REU 10/12)

Des manifestants marocains à Rabat ont appelé le gouvernement marocain à couper les liens avec Israël. (REU 10/11)

Reuters rapporte que le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhail Bodanov, s'est entretenu avec des responsables du Hamas et d'autres factions palestiniennes, leur disant qu'ils devraient libérer leurs prisonniers. (REU 11/12)


11 décembre

En Cisjordanie, des colons israéliens escortés par des militaires ont volé une récolte d'olives et vandalisé des oliviers à Awarta. Des colons israéliens ont également ouvert le feu sur des Palestiniens qui récoltaient des olives à Aqraba ; aucun blessé n'a été signalé. Ailleurs, des colons israéliens ont volé une quarantaine de moutons à Khallet Hamad. Des colons israéliens ont fait une incursion à Qaryut, ouvrant le feu sur les Palestiniens de la région ; aucun blessé n'a été signalé. Pendant ce temps, des colons israéliens ont rasé des terres agricoles près de Qasra. Les forces israéliennes ont blessé par balle un enfant palestinien à Husan. Les soldats israéliens ont également agressé un Palestinien dans le camp de réfugiés de Dheisheh. Ailleurs, les forces israéliennes ont démoli une maison palestinienne à Bani Na'im. Les forces israéliennes ont également rasé des terres à Artas. Pendant ce temps, les forces israéliennes ont notifié aux familles palestiniennes de Deir Qala qu'Israël allait saisir 18 dunams (1,76 ha) de terre. 28 Palestiniens ont été arrêtés lors de raids nocturnes à Jéricho et dans les environs, dans le camp de réfugiés de Balata, à Bayt Awa, à Hébron, à Tarqumiyah, à Bethléem, à Abu Dis, à al-Eizariya, à Ramallah, à Jénine et à Qalqilya. À Gaza, les forces israéliennes ont bombardé Rafah, Khan Younès, le camp de réfugiés de Nuseirat, Dayr al-Balah, Maghazi et le camp de réfugiés de Jabalia, tuant au moins 208 Palestiniens et en blessant 416. Les forces israéliennes ont également blessé par balle un chirurgien de l'hôpital Al-Awda, assiégé par les Israéliens depuis six jours, et ont bombardé l'hôpital Kamal Adwan. Des roquettes ont été tirées sur Israël, blessant 1 personne. Les forces israéliennes ont tué un fonctionnaire libanais à Taybeh, le Hezbollah a déclaré avoir attaqué des soldats israéliens à Shtula et Metula. En mer Rouge, un navire commercial norvégien, le Strinda, a été touché par un missile de croisière lancé par le Yémen, selon l'armée américaine. (AJ, AJ, AJ, AP, AP, HA, HA, NYT, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 11/12 ; HA, HA, REU 12/12 ; AP 13/12)

Plus de 18 205 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 7 729 enfants et 5 153 femmes, et environ 49 645 ont été blessés depuis le 7/10. Au moins 8 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 267 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 69 enfants. Plus de 3 387 personnes ont été blessées. Selon les autorités israéliennes, 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 400 ont été blessés depuis le 7/10. 101 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,93 million de Palestiniens, soit près de 85 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7/10. Depuis le 12/10, Gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. Au 3/12, au moins 52 000 logements avaient été détruits et 253 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7/10, soit 60% de l'ensemble des logements. 100 camions transportant de l'aide, y compris du carburant, sont entrés à Gaza par le point de passage de Rafah. 33 Palestiniens blessés et 461 personnes ayant la double nationalité ont été évacués vers l'Égypte. (AJ, HA, UNOCHA, UNOCHA 11/12; AJ 13/12)

Selon Al Jazeera, Israël avait tué le père de son journaliste Anas al-Sharif dans la maison de sa famille dans le camp de réfugiés de Jabalia. Selon elle, Israël cible délibérément ses journalistes à Gaza. (AJ, AJ, AP, WAFA, WAFA 11/12)

Les Palestiniens de Cisjordanie et de Jérusalem-Est sont en grève pour protester contre les bombardements israéliens sur Gaza. Le gouvernement libanais a décidé de fermer ses bureaux en signe de solidarité avec Gaza. (AJ, HA, WAFA, WAFA 11/12)

L'AP a appelé les Etats-Unis à "obliger Israël" à mettre fin à la politique de déductions des recettes fiscales de l'AP, la qualifiant de piraterie et de punition collective. (WAFA 11/12)

Israël a commencé à permettre aux Américains palestiniens vivant en Cisjordanie d'accéder à Israël, et cela pour la première fois depuis le 7/10. Les États-Unis avaient menacé de suspendre l'adhésion d'Israël au programme américain d'exemption de visa. (AX 11/12)

Les commentaires du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu devant les commissions des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset ont été divulgués à la presse. M. Netanyahu a déclaré que "la différence entre le Hamas et l'Autorité palestinienne est seulement que le Hamas veut nous détruire ici et maintenant, alors que l'Autorité palestinienne veut le faire par étapes". M. Netanyahou a également déclaré que Gaza serait sous contrôle militaire israélien et que les États du Golfe prendront en charge la reconstruction. (AJ 11/12 ; HA, WAFA, WAFA 12/12)

Le porte-parole du Conseil national de sécurité des États-Unis, John Kirby, a déclaré que les États-Unis "posaient des questions" concernant les rapports d'Amnesty International et du Washington Post selon lesquels Israël avait utilisé au Liban du phosphore blanc fourni par les États-Unis. Selon le Post, un journaliste avait trouvé des restes de trois obus d'artillerie qui indiquaient qu'il s'agissait d'obus au phosphore blanc fabriqués aux États-Unis. Le secrétaire d'État Antony Blinken s'est entretenu avec Benny Gantz, membre du cabinet de guerre israélien, et a demandé à Israël de prendre des mesures pour éviter de blesser des civils. Le porte-parole du département d'État, Matthew Miller, a qualifié de "profondément troublantes" les images de Palestiniens dévêtus de leurs sous-vêtements lors de leur détention par les Israéliens à Gaza (AJ, AP, HA, HA, NYT, WP 11/12; AJ 12/12).

Le haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères, Josep Borell, a déclaré que les destructions à Gaza étaient "encore plus importantes que celles subies par les villes allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale", notant que 60 à 70 % des victimes sont des civils et que 85 % de la population a été déplacée à l'intérieur du pays. M. Borell a également déclaré que l'UE proposerait des sanctions à l'encontre des colons israéliens violents. La France, l'Allemagne et l'Italie ont demandé à l'UE de mettre en place un régime spécial de sanctions à l'encontre du Hamas. (AJ, AJ, AJ, AP, HA, HA 11/12)

Citant des sources égyptiennes, Sky News Arabia  a rapporté qu'Israël a demandé à l'Egypte et au Qatar d'être les médiateurs d'un nouveau cessez-le-feu. (HA 11/12; HA 12/12)

L'université Rutgers du New Jersey a notifié à Students for Justice in Palestine qu'elle avait suspendu son activité à l'université, citant des plaintes concernant le groupe. (HA 12/12 ; HA, HA 13/12)


12 décembre

En Cisjordanie, des colons israéliens ont volé une trentaine de vaches à 'Ain al-Hilweh. Des colons israéliens ont également érigé une grande menorah sur un terrain appartenant à des Palestiniens à Tal Ma'in dans la région de Masafer Yatta. Les forces israéliennes ont mené des raids sur Jénine pendant la majeure partie de la journée et le 13/12, tuant 6 Palestiniens, dont 4 lors d'une attaque de drone, et en arrêtant au moins 100. Un enfant palestinien malade est décédé dans une ambulance qui n'a pas pu atteindre un hôpital assiégé par les Israéliens. Les forces israéliennes ont également tiré et blessé 3 Palestiniens, dont un enfant, lors de raids à Ni'lin et Kobar. Les forces israéliennes ont également démoli deux structures agricoles à 'Anata. En plus des 100 personnes détenues et arrêtées à Jénine, 50 Palestiniens ont été arrêtés lors de raids nocturnes à Ramallah, Bethléem, Hébron, Naplouse et Tubas. À Jérusalem-Est, des colons israéliens ont pénétré dans  le Haram al-Sharif. À Gaza, les forces israéliennes ont bombardé Khan Younès, Dayr al-Balah, Rafah, le camp de réfugiés de Nuseirat et la ville de Gaza, tuant au moins 217 Palestiniens et en blessant 455. Les forces israéliennes ont fait une descente à l'hôpital Kamal Adwan, arrêtant 71 membres du personnel médical, et ont bombardé une école de l'UNRWA à Beit Hanoun ; selon certaines informations, des membres du personnel médical auraient été tués par balle dans l'hôpital. 10 soldats israéliens ont été tués au combat, dont 9 dans le quartier de Shuja'iyya à Gaza. Au Liban, les forces israéliennes ont attaqué un site utilisé, selon elles, par le Hezbollah. Le Hezbollah a déclaré avoir attaqué deux positions militaires israéliennes. En Syrie, les forces israéliennes ont attaqué plusieurs sites, affirmant que 3 missiles avaient été tirés sur le plateau du Golan occupé par Israël. En mer Rouge, Israël a déployé 4 navires de guerre. (AJ, AJ, AJ, AJ, HA, HA, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 12/12 ; AJ, AP, HA, HA, NYT, REU 13/12 ; NYT 14/12)

Plus de 18 412 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 7 729 enfants et 5 153 femmes, et environ 50 100 ont été blessés depuis le 7/10. Au moins 8 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 274 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 70 enfants. Plus de 3 387 personnes ont été blessées. Selon les autorités israéliennes, 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 400 ont été blessés depuis le 7 /10. 115 soldats israéliens ont été tués et 600 blessés à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,93 million de Palestiniens, soit près de 85 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7 pctobre. Depuis le 12/10, Gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. Au 3/12, au moins 52 000 logements avaient été détruits et 253 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7/10, soit 60% de l'ensemble des logements. 107 camions transportant de l'aide, y compris du carburant, sont entrés à Gaza par le point de passage de Rafah. Israël a déclaré avoir inspecté les camions d'aide au point de passage de Karem Abu Salem (Kerem Shalom) et les camions envoyés au point de passage de Rafah en Égypte. Un Palestinien blessé et 399 personnes ayant la double nationalité ont été évacués vers l'Égypte. Israël a déclaré avoir trouvé les corps de deux captifs israéliens à Gaza, dont un soldat et un civil. Le ministère de la Santé à Gaza a déclaré avoir recensé 360 000 cas de maladies infectieuses dans les abris. L'OMS a déclaré avoir enregistré des cas de méningite, de jaunisse, d'impétigo, de varicelle et d'infections des voies respiratoires supérieures. (AJ, AJ, AX, NYT, UNOCHA, UNOCHA 12/12)

L'armée israélienne a publié des données montrant qu'au moins 20 des 115 soldats tués à Gaza l'ont été lors de tirs amis ou d'accidents; 13 parmi eux auraient été confondus avec des Palestiniens. Israël a déclaré qu'il pensait que 19 des 135 prisonniers encore détenus par le Hamas étaient morts (AJ, HA, HA, YNET 12/12 ; HA 13/12)

Le Hamas a demandé à l'Autorité palestinienne de mettre fin à sa coordination avec Israël en matière de sécurité, affirmant qu'Israël ne veut pas d'un règlement politique mais consolider l'occupation. (AJ 12/12)

L'Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution rédigée par l'Égypte appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers. La resolution a été adptée  par 153 voix pour, 10 contre et 23 abstentions. L'Autriche, la Tchécoslovaquie, le Guatemala, Israël, le Libéria, la Micronésie, Nauru, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Paraguay et les États-Unis ont voté contre la résolution qui est non contraignante. Les amendements proposés par les États-Unis et l'Autriche n'ont pas atteint le seuil des 2/3, 84 votant en faveur de l'amendement américain et 89 votant en faveur de l'amendement autrichien. Le Hamas a salué la résolution. L'ambassadrice américaine à l'ONU, Linda Thomas-Greenfield, a déclaré que les États-Unis s'opposaient à la résolution "unilatérale" parce qu'elle ne condamnait pas le Hamas (AJ, AJ, AP, AP, HA, NYT, REU, REU 12/12; AJ, AJ, AJ, HA, WAFA 13/12).

Le président américain Joe Biden a prononcé un discours lors d'une réception organisée dans le cadre de la campagne électorale, réitérant des affirmations qui se sont révélées fausses, notamment que les combattants du Hamas ont décapité des bébés le 7 octobre. M. Biden a également déclaré qu'Israël devrait renforcer l'Autorité palestinienne. Il s'est en outre plaint des partenaires du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en nommant le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben-Gvir. Enfin, il a déclaré : "Je crois que sans Israël en tant qu'État indépendant, aucun juif dans le monde ne serait en sécurité", alors que plus d'un quart des juifs du monde vivent aux États-Unis. En réponse au discours de M. Biden, le secrétaire général de l'OLP, Hussein al-Sheikh, a déclaré que les États-Unis devraient appeler à un cessez-le-feu immédiat et proposer un plan de paix global. Le ministre israélien des Communications, Shlomo Karhi, a déclaré, en réponse à l'appel de M. Biden en faveur d'une solution à deux États, qu'Israël n'accepterait pas un État palestinien. (AJ, AJ, AP, AP, AX, HA, HA, NYT, NYT, REU, REU WAFA, Maison Blanche 12/12; AJ, HA 13/12)

Le Premier ministre Netanyahou a déclaré que "Gaza ne sera ni un quartier du Hamas, ni un quartier du Fatah". M. Netanyahu a également déclaré à la radio-télévision publique israélienne que la bande de Gaza "sera sous contrôle militaire israélien". Après la guerre, une administration civile fonctionnera à Gaza et la bande sera réhabilitée sous la direction des États du Golfe. Nous ne céderons pas à la pression internationale". Il a ajouté qu'il ne "laisserait pas Israël répéter l'erreur d'Oslo". (AJ, HA 12/12 ; NYT 12/13)

Haaretz a rapporté que le département de propagande de l'armée israélienne gérait une chaîne Telegram appelée 72 Virgins - Uncensored (72 vierges - non censuré) où les Israéliens partagent des images et des vidéos d'Israéliens attaquant des Palestiniens et de Palestiniens morts. La chaîne est suivie par  5 300 personndes. (AJ, HA, HA 12/12)

Le Wall Street Journal a rapporté qu'Israël avait commencé à déverser de l'eau de mer dans le système de tunnels sous Gaza, citant plusieurs responsables américains. (AJ, HA 12/12; HA 13/12)

La Banque mondiale a déclaré qu'elle s'attendait à ce que l'économie palestinienne recule de 3,7 % en 2023 et de 6 % en 2024 en raison de l'impact de la guerre israélienne sur Gaza. La Banque mondiale s'attendait à une croissance de 3 % en 2024. (AJ 12/12)

La chambre basse du parlement suisse a décidé de réduire l'aide du gouvernement à l'UNRWA. La décision a été annulée par la chambre haute le 14/12 (AJ, HA 12/12 ; REU 13/12)

La marque de sport allemande Puma a annoncé qu'elle mettait fin à son parrainage de l'équipe nationale israélienne de football en 2024, affirmant que la décision avait été prise l'année dernière et qu'elle n'était pas liée à la guerre contre Gaza. Les militants du BDS ont ciblé Puma pour son parrainage de l'équipe nationale d'Israël depuis qu'il a été annoncé en 2018. (AJ, WAFA 12/12)


13 décembre

En Cisjordanie, les colons israéliens ont vandalisé plusieurs réservoirs d'eau et un véhicule lors d'un raid à Shaab al-Butum et Wadi Abu Jahish dans la région de Masafer Yatta. Le raid israélien à Jénine s'est poursuivi le 12/12, 3 Palestiniens ont été tués, 2 dans une frappe de drone dont un enfant, portant à 9 le nombre de Palestiniens tués au cours du raid. Les forces israéliennes ont également blessé 3 autres personnes, détruit 4 maisons et un salon de coiffure avec des missiles anti-char, et arrêté au cours du raid plusieurs personnes, dont le directeur du Théâtre de la Liberté de Jénine, Ahmad Tobasi. Des soldats israéliens se sont filmés en train de chanter une chanson de Hanoukka en utilisant le haut-parleur d'une mosquée. 5 soldats israéliens ont été blessés par des tirs amis au cours du raid. Par ailleurs, les forces israéliennes ont agressé 4 Palestiniens après les avoir détenus dans le camp de réfugiés d'al-'Azza. Les forces israéliennes ont également démoli une maison palestinienne à Susiya dans la zone de Masafer Yatta. À Jérusalem-Est, les autorités israéliennes ont démoli quatre maisons palestiniennes à Silwan, Ras al-Amud et Wadi Qaddum, déplaçant 36 personnes. À Gaza, les forces israéliennes ont bombardé Khan Younès, le camp de réfugiés de Nuseirat, Dayr al-Balah, la ville de Gaza et Rafah, tuant au moins 194 Palestiniens et en blessant 499. Les forces israéliennes ont également bombardé deux abris de l'UNRWA dans le camp de réfugiés de Jabalia et ont fait une descente à l'hôpital Kamal Adwan pour le deuxième jour consécutif, arrêtant plusieurs personnes. Des roquettes tirées de Gaza sur Israël ont endommagé un supermarché à Ashdod. En mer Rouge, 2 missiles ont été tirés depuis le Yémen sur un pétrolier commercial et ont atterri en mer. (AJ, AP, AP, HA, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 13/12; HA, NYT, NYT, REU 14/12)

Plus de 18 682 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 7 729 enfants et 5 153 femmes, et environ 50 594 ont été blessés depuis le 7/10. Au moins 8 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 277 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 71 enfants. Plus de 3 387 personnes ont été blessées. Israël a indiqué que 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 400 ont été blessés depuis le 7/10. 115 soldats israéliens ont été tués et 600 blessés à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,93 million de Palestiniens, soit près de 85 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7 octobre. Depuis le 12/10, Gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. Au 3/12, au moins 52 000 logements avaient été détruits et 253 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7/10, soit 60% de l'ensemble des logements. Les fortes pluies ont aggravé la situation des Palestiniens déplacés, car plusieurs parties de Gaza ont été inondées. 152 camions transportant de l'aide sont entrés à Gaza par le point de passage de Rafah. L'aide n'a été distribuée qu'à Rafah. 268 personnes ayant la double nationalité ont été évacuées vers l'Égypte. (AJ, REU, UNOCHA, UNOCHA, WAFA 13/12)

Des témoins palestiniens ont déclaré à Al Jazeera que les forces israéliennes avaient amené des Palestiniens à l'école Shadia Abu Ghazala à Faluja et les avaient exécutés, y compris des femmes, des enfants et des bébés. Des images du bâtiment montrent des personnes mortes allongées sur le sol d'une salle de classe et des centaines de douilles de balles. (AJ 13/12)

Mousa Abu Marzouk, haut responsable du Hamas, a déclaré à Al-Monitor que le Hamas pourrait suivre l'OLP et reconnaître Israël comme une étape vers la réconciliation avec le Fatah. Séparément, le chef politique du Hamas, Ismail Haniyeh, a déclaré dans un discours : "Nous sommes ouverts à discuter de toute idée ou initiative qui pourrait mettre fin à l'agression [israélienne] et ouvrir la porte à la remise en ordre de la maison palestinienne à la fois en Cisjordanie et dans la bande de Gaza", qualifiant d'"illusion" tout arrangement politique à Gaza sans l'inclusion du Hamas. (ALM, HA 13/12 ; HA, HA 14/12)

CNN a rapporté qu'une évaluation des services de renseignement américains indiquait qu'environ 40 à 45 % des 29 000 munitions air-sol utilisées par Israël sur Gaza étaient des "bombes muettes" non guidées. (CNN 13/12)

Le cabinet de guerre israélien a bloqué la demande du directeur du Mossad, David Barnea, de se rendre au Qatar pour relancer les négociations sur le cessez-le-feu et les prisonniers. (HA, HA 13/12; HA 14/12)

Un sondage réalisé par le Centre palestinien de recherche sur les politiques et les enquêtes a montré que 42% des Palestiniens de Gaza et 44% des Palestiniens de Cisjordanie ont déclaré soutenir le Hamas, contre 12% en septembre, tandis que 88% ont déclaré vouloir que le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, démissionne. Le sondage a également révélé que le prisonnier palestinien Marwan Barghouti remporterait les élections présidentielles. (AJ, AP, HA 13/12 ; REU 14/12)

L'ambassadeur d'Israël au Royaume-Uni, Tzipi Holovely, a déclaré à Sky News qu'Israël rejetait la solution des deux États. (AJ 13/12 ; HA 14/12)

Des fonctionnaires américains ont déclaré au Wall Street Journal que l'administration Biden retenait une livraison de 27 000 fusils d’assaut et M16 à Israël, craignant qu'ils ne soient distribués à des colons israéliens violents en Cisjordanie. (AJ, AX, WSJ 13/12 ; HA 14/12)

Le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a rencontré le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman en Arabie saoudite pour discuter de la situation à Gaza et en mer Rouge. Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale, John Kirby, a déclaré qu'il pensait que les États-Unis pouvaient encore favoriser un accord de normalisation entre l'Arabie saoudite et Israël. Le porte-parole du département d'État, Matthew Miller, a déclaré que la fin de la guerre d'Israël contre Gaza ne servait pas "les intérêts de sécurité à long terme de tous les habitants de la région". Le président Joe Biden a rencontré des familles d'Américains détenus par le Hamas et a déclaré qu'il continuerait à faire tout ce qui est en son pouvoir pour obtenir leur libération. (AJ, AP, HA, REU 13/12)

Le ministre britannique des affaires étrangères, David Cameron, a déclaré que le Royaume-Uni interdirait l'entrée sur son territoire aux "responsables des violences commises par les colons, afin de s'assurer que notre pays ne puisse pas être un foyer pour les personnes qui commettent ces actes d'intimidation". (AP, HA, REU 14/12)

Le Qatar a promis 50 millions de dollars aux réfugiés palestiniens de Gaza. (AJ 13/12)

Yasser Manna
نجوم منتخب كرة الطائرة إبراهيم قصيعة (يمين) وحسن زعيتر (مواقع التواصل) استشهدا بقصف إسزائيلي على مخيم جباليا.
Ayham al-Sahli
المصدر: المركز الفلسطيني للإعلام
Maher Charif
معهد أريج (القدس).
Uday al-Barghouthi
مصدر الصورة: وكالة الأناضول
Kareem Qurt
مصدر الصورة: معتز عزايزة
Yumna Hamidi
مصدر الصورة: الأونروا
George J. Giacaman