Résumés de presse sur la guerre contre Gaza, 1-7 décembre
Date:
8 décembre 2023

Note de l'éditeur : Ces entrées, traduites à partir de l’anglais, ont été compilées par le chercheur en charge de la Chronologie de la Palestine pour la période du 1 au 7 décembre.

1 décembre

En Cisjordanie, des colons israéliens ont fait une incursion à Jalud, incendiant des véhicules et jetant des pierres sur les maisons. Des colons israéliens ont également agressé des Palestiniens et volé des récoltes d'olives à Khirbet Yanun. Ailleurs, des colons israéliens ont fait une descente dans un magasin à al-Zawiya, le vandalisant et volant des articles. Les colons israéliens ont menacé de mort les Palestiniens de la communauté d'al-Ka'abneh, près de Jéricho, s'ils ne quittaient pas leur village ; les colons ont jeté des pierres sur les Palestiniens, vandalisé un véhicule et en ont volé un autre. Pendant ce temps, des colons israéliens escortés par des militaires ont attaqué des Palestiniens à Qarawat Bani Hassan, volant de l'argent et vandalisant des biens. Les colons israéliens ont également attaqué des bergers palestiniens dans la région de Masafer Yatta et ont vandalisé 50 oliviers à Qusra. Les forces israéliennes ont violemment dispersé des manifestants palestiniens à Kafr Qaddum, blessant deux personnes par des balles réelles et d'autres par des gaz lacrymogènes. Les forces israéliennes ont également tiré sur un enfant et l'ont blessé lors d'un raid à Sa'ir. A Jérusalem Est, les forces israéliennes ont bouclé les maisons de 2 Palestiniens tués après avoir abattu 3 Israéliens à Jérusalem Ouest le 30 novembre; le bouclage doit être suivi de démolition. À Gaza, les forces israéliennes ont tué au moins 180 Palestiniens et en ont blessé plus de 589 après l'expiration du cessez-le-feu à 7 heures. Parmi les victims  figure une famille de 5 personnes qui fuyait le nord de Gaza vers le sud sur la rue Salah al-Din et dans les bombardements sur Rafah, le camp de réfugiés d'al-Maghazi. Les forces israéliennes ont également bombardé une ambulance à l'extérieur de l'hôpital Al-Shifa, tuant deux ambulanciers. Ailleurs, les forces israéliennes ont attaqué l'hôpital d'Al-Awda, causant des dommages, et ont largué des tracts à aA-Qarara, Khuza'a, Abasan et Bani Suheila, demandant aux Palestiniens de fuir vers Rafah. Des roquettes et des obus de mortier ont été tirés sur Israël, blessant 5 soldats à Nirim. Au Liban, les forces israéliennes ont bombardé Hula, tuant 2 civils et 1 membre du Hezbollah. Des roquettes ont été tirées sur Israël depuis le Liban. Au Yémen, les forces israéliennes auraient attaqué un entrepôt de missiles à Saana (AJ, AJ, AJ, AJ, AP, AP, AX, HA, NYT, REU, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 1/12 ; AJ, UNOCHA 2/12).

Plus de 15 180 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 6 150 enfants et 4 000 femmes, et environ 37 000 ont été blessés depuis le 7/10. Au moins 7 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 242 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 63 enfants. Plus de 3 200 personnes ont été blessées. Selon les autorités israéliennes, 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 431 ont été blessés depuis le 7/10. 75 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,8 million de Palestiniens, soit près de 80 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7/10. Depuis le 12/10, Gaza est privée d'électricé en raison du blocus israélien. À la date du 18 novembre, au moins 45 000 logements avaient été détruits et 233 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7 octobre, soit 60 % de l'ensemble des logements. Selon le Croissant-Rouge, les forces israéliennes empêchaient les camions d'aide d'entrer à Gaza par le point de passage de Rafah. Le Syndicat des journalistes palestiniens a déclaré que 67 journalistes palestiniens avaient été tués par Israël depuis le 7/10. L'UNRWA a signalé une épidémie d'hépatite A dans l'un de ses abris. (AJ, AJ, AX, HA, UNOCHA, WAFA 1/12; AJ 2/12)

Le Qatar, l'Égypte et les États-Unis ont déclaré qu'ils travaillaient au rétablissement du cessez-le-feu qui a expiré à 7 heures du matin. Israël a confirmé que 4 captifs détenus par le Hamas étaient morts. Les États-Unis ont adopté la version  israélienne concernant la non prolongation du cessez-le-feu, selon laquelle le Hamas n'aurait pas produit une liste de prisonniers à échanger. Le ministre israélien des Finances, Bezalel Smotrich, a déclaré avoir demandé au Premier ministre Benjamin Netanyahu d'annoncer qu'Israël ne négocierait pas un autre cessez-le-feu tant que tous les captifs à Gaza ne seraient pas libérés. Le Hamas a déclaré que c'était Israël qui avait compromis la prolongation du cessez-le-feu en rejetant trois options distinctes présentées par les médiateurs. L'Autorité palestinienne a déclaré qu'elle tenait les États-Unis pour responsables de la reprise des attaques israéliennes contre Gaza. Israël a déclaré que le Hamas détenait toujours 137 prisonniers, dont 4 d'avant le 7/10. Pendant le cessez-le-feu temporaire, 240 Palestiniens, 107 enfants et 133 adultes, dont 65 jeunes de 18 ans et 68 femmes, ont été échangés contre 105 prisonniers détenus par le Hamas. 75 % des prisonniers palestiniens libérés n'avaient pas été reconnus coupables d'un crime, et la plupart avaient été arrêtés au cours de l'année écoulée, dont 37 depuis le 7 octobre (AJ, AJ, AJ, AX, HA, NYT, NYT, NYT, REU, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA 1/12; HA 3/12).

Israël a publié une carte de la bande de Gaza qui la divise en centaines de petites parcelles, indiquant qu'il notifiera aux civils palestiniens de quitter ces parcelles lorsqu'il aura l'intention de les attaquer. (AJ, UNOCHA 1/12)

Addameer a déclaré que les conditions dans les prisons israéliennes s'étaient considérablement détériorées depuis le 7/10, notant que 6 Palestiniens étaient morts et que les prisonniers étaient privés de soins médicaux, d'électricité, de visites de leur famille et de leur avocat, ainsi que de nourriture et d'eau en quantité suffisante. Le Bureau des droits de l'homme des Nations unies dans les territoires palestiniens occupés a exprimé son inquiétude face à l'augmentation massive du nombre de Palestiniens arrêtés et détenus, au nombre de rapports faisant état de mauvais traitements et d'humiliations subis par les personnes en garde à vue, et au non-respect des règles élémentaires de procédure. (AJ, HA, REU, UNOCHA 1/12)

Le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir, a déclaré qu'Israël «doit retourner à Gaza et l'écraser de toutes ses forces». (AJ 1/12)

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a affirmé qu'Israël avait pris des mesures pour minimiser les pertes civiles en indiquant aux Palestiniens de Gaza où ils pouvaient se rendre dans des zones sûres. M. Blinken s'est entretenu avec le ministre israélien des Affaires stratégiques, Ron Dermer, pour demander à Israël d'autoriser le même volume d'aide à Gaza que pendant la période de cessez-le-feu. (HA 1/12; AX 2/12)

Selon Reuters, Israël a informé l'Égypte, la Jordanie, les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite de son intention de créer une zone tampon à Gaza. Les quatre pays se seraient opposés aux plans d'Israël. Reuters rapporte également que les États-Unis ont fait savoir à Israël qu'ils imposeraient dans les semaines à venir des interdictions de visa aux colons israéliens qui commettent des violences.  (AJ, HA, REU 1/12; AJ, REU 2/12; HA 3/12)

1 personne s'est immolée devant le consulat d'Israël à Atlanta. Les autorités ont indiqué qu'un drapeau palestinien avait été retrouvé sur les lieux. L'individu serait dans un état critique. Le consul général d'Israël à Atlanta, Anat Sultan-Dadon, a qualifié l'auto-immolation d'acte de haine envers Israël. (AJ, HA, NYT 1/12; AJ 2/12)

L'ONU a annoncé que la coordinatrice spéciale adjointe pour le processus de paix au Moyen-Orient, Lynn Hastings, serait remplacée après le refus d'Israël de renouveler son visa. Le porte-parole du secrétaire général de l'ONU, Stéphane Dujarric, a déclaré: «Nous devons nous assurer qu'il y a un accord et que tout le monde est d'accord avec les personnes que nous envoyons», qualifiant d'inacceptables les calomnies israéliennes à l'encontre de Lynn Hastings.  (AJ, HA 1/12)

Le Premier ministre espagnole, Pedro Sanchez, s'est entretenu avec Benny Gantz, membre du cabinet de guerre israélien. Il a déclaré qu'Israël avait le droit de se défendre, mais que le nombre de civils tués à Gaza était insupportable. (AJ 1/12)

Le Wall Street Journal rapporte que les États-Unis ont fourni à Israël des bombes BLU-09 de 2 000 livres chacune, destinées à détruire les bunkers. Le journal indique que les États-Unis ont aussi fourni à Israël 15 000 bombes et 57 000 obus d'artillerie depuis le 7 octobre (AJ 1/12; AJ 2/12).

Le syndicat américain United Auto Workers, qui représente 400 000 personnes, a appelé les États-Unis à faire pression sur Israël pour qu'il mette fin à sa guerre à Gaza. (AJ, HA 1/12)

Le New York Times rapporte que le personnel du Programme alimentaire mondial était irrité par la réaction timide de la directrice exécutive Cindy McCain à la situation à Gaza et qu'elle avait compromis la neutralité de l'organisation en partageant la scène le 18 novembre avec l'ancien Premier ministre israélien Ehud Barak. Un prix portant le nom de son défunt mari, John McCain, était décerné au «peuple d'Israël». (NYT 1/12)


2 décembre

En Cisjordanie, un enfant palestinien a succombé aux blessures infligées par les forces israéliennes lors d'un raid à Jénine le 9/10. Des colons israéliens masqués et armés, escortés par des militaires, ont tué un Palestinien après l'avoir enlevé. Ils ont tiré et blessé 3 autres personnes et ont incendié des maisons et des véhicules lors d'un raid à Qarawat Bani Hassan. Des colons israéliens ont également fait une incursion à Madama, incendiant une maison et un véhicule. Des colons israéliens ont attaqué des bergers palestiniens à Deir Balut. Les forces israéliennes ont abattu un jeune Palestinien de 14 ans qui, selon elles, s'approchait d'un poste de contrôle près de Tell, muni d'un couteau. Les forces israéliennes ont également tiré et blessé 9 Palestiniens, dont un garçon de 7 ans qui a reçu une balle dans le cou et 2 autres enfants, à Awarta, Jaba', Beit Umar et Beita. Les forces israéliennes ont empêché les Palestiniens de travailler leurs terres et ont saisi un véhicule à Wadi Jahish dans la région de Masafer Yatta. 12 Palestiniens ont été arrêtés lors de raids dans et autour de Tulkarm, Naplouse, Tubas, Jénine, Hébron et Qalqilya. À Gaza, plus de 200 Palestiniens ont été tués, dont au moins 160 lors de deux attaques dans le quartier de Shuja'iya de la ville de Gaza et dans le camp de réfugiés de Jabalia. Israël a déclaré avoir frappé plus de 400 cibles aujourd'hui, dont 50 à Khan Younès. Les forces israéliennes ont largué des tracts à Khan Younès pour demander aux habitants de se rendre à Rafah et aux habitants de la partie orientale de la ville de Gaza et de Jabalia de fuir vers l'ouest. Israël a déclaré avoir assassiné le commandant des brigades Shuja'iya du Hamas, Wisam Farhat. 2 soldats israéliens ont été tués à Gaza. Des roquettes ont été lancées de Gaza sur Israël, faisant 1 blessé. Au Liban, Israël a attaqué plusieurs localités, et des roquettes et des obus de mortier ont été tirés sur Israël. En Syrie, les forces israéliennes ont tué deux conseillers militaires iraniens lors de frappes aériennes. (AJ, AJ, AJ, AP, HA, NYT, REU, REU, REU, REU, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 2/12; HA, HA, REU 3/12)

Plus de 15 380 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 6 150 enfants et 4 000 femmes, et environ 37 000 ont été blessés depuis le 7/10. Au moins 7 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 245 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 65 enfants. Plus de 3 200 personnes ont été blessées. Israël a déclaré que 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 431 ont été blessés depuis le 7/10. 77 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,8 million de Palestiniens, soit près de 80 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7/10. Depuis le 12/10, Gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. A la date du 18 novembre, au moins 45 000 logements avaient été détruits et 233 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7 octobre, soit 60 % de l'ensemble des logements. 100 camions transportant de l'aide, y compris du carburant, et 7 ambulances offertes par l'Arabie saoudite sont arrivés à Gaza. 903 personnes ont été évacuées vers l'Égypte, dont 13 Palestiniens blessés. (AJ, AJ, HA, UNOCHA, UNOCHA 2/12)

Le président français Emmanuel Macron est arrivé au Qatar pour contribuer aux efforts en vue d'un nouveau cessez-le-feu. M. Macron a déclaré qu'Israël n'obtiendrait pas une sécurité durable en tuant des civils palestiniens. Israël a déclaré avoir rapatrié du Qatar son équipe de négociateurs du Mossad. Le chef adjoint du bureau politique du Hamas, Salah al-Arouri, a déclaré que le Hamas ne négocierait pas la libération des prisonniers restants tant qu'Israël poursuivrait ses attaques sur Gaza. (AJ, AJ, HA, HA, HA, REU, REU 2/12)

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a rencontré le procureur général de la CPI, Karim Khan, à Ramallah, pour lui demander d'enquêter sur les attaques israéliennes contre les Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie. Plusieurs groupes palestiniens de défense des droits humains ont refusé de rencontrer Khan, le qualifiant de non professionnel. M. Khan était en tournée en Israël depuis le 30 novembre. (HA, HA, REU, WAFA, WAFA 2/12; AP 3/12)

Le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, a déclaré, lors d'un discours au Reagan National Defense Forum, qu'il avait «fait comprendre à plusieurs reprises aux dirigeants israéliens que la protection des civils palestiniens à Gaza était à la fois une responsabilité morale et un impératif stratégique». M. Austin a également déclaré qu'il les avait exhortés à «prévenir la violence des colons en Cisjordanie et à élargir considérablement l'accès à l'aide humanitaire». La vice-présidente Kamala Harris a déclaré que «trop de Palestiniens innocents ont été tués [...]. Franchement, l'ampleur des souffrances des civils, ainsi que les images et les vidéos en provenance de Gaza, sont dévastatrices». (HA, REU, REU 2/12)

Le Royaume-Uni a déclaré qu'il allait faire survoler Gaza par  un avion de surveillance pour localiser les prisonniers. (HA 2/12)


3 décembre

En Cisjordanie, des colons israéliens ont blessé à Deir Qadis par balles deux enfants palestiniens, âgés de 12 et 14 ans,. Des colons israéliens accompagnés d'une escorte militaire ont également fait une incursion à Wadi Qelt, prenant d'assaut 5 maisons et intimidant les résidents. Ailleurs, des colons israéliens ont détruit des conduites d'eau menant à trois villages dans la région de Masafer Yatta. Les forces israéliennes ont abattu un Palestinien lors d'un raid à Qalqilya. Les forces israéliennes ont également agressé des Palestiniens à Hizma. Ailleurs, les forces israéliennes ont violemment dispersé des Palestiniens dans le camp de réfugiés d'al-Arroub, causant des blessures dues aux gaz lacrymogènes. Les forces israéliennes ont également saisi un véhicule à Halawa. Au moins 60 Palestiniens ont été arrêtés lors de raids à Hébron, Bethléem, Jéricho, Ramallah, Naplouse et Jénine. A Jérusalem Est, les forces israéliennes ont démoli un appartement au troisième étage d'un immeuble d'habitation. Les forces israéliennes ont fait une descente à Silwan au domicile du prédicateur de la mosquée A-Aqsa, le cheikh Ikrimah Sabri, et ont émis un avis de démolition de l'immeuble de cinq étages où il habite. Les autorités israéliennes ont forcé une famille palestinienne à démolir sa propre maison à Sur Baher. À Gaza, les forces israéliennes ont tué environ 316 Palestiniens et en ont blessé plus de 664 autres lors de frappes aériennes sur Rafah, al-Bureij, Dayr al-Balah, la ville de Gaza, le camp de réfugiés de Jabalia, Khan Younès et Faluja. Parmi les victims à Faluja figurent  le président de l'Université islamique de Gaza, Sufyan Tayeh, et sa famille. Les forces israéliennes ont également pris pour cible l'hôpital Kamal Adwan, tuant 4 personnes. Israël a déclaré qu'il avait commencé à déplacer son invasion terrestre vers le sud de Gaza et a demandé aux Palestiniens qui se trouvaient à 20 % de Khan Younès d'évacuer vers Al-Mawasi et Rafah. Israël a également déclaré que ses forces avaient assassiné le commandant des brigades Al-Shati’ du Hamas. 3 soldats israéliens ont été tués. Des roquettes ont été tirées sur Israël, touchant deux bâtiments à Sderot ; aucun blessé n'a été signalé. Au Liban, des combattants ont tiré des missiles antichars sur les forces israéliennes, blessant 11 soldats et un civil. Israël a déclaré avoir attaqué plusieurs cibles au Liban. Les forces israéliennes ont procédé à des tirs d'artillerie sur le sud de la Syrie, affirmant qu'une roquette avait été tirée de là en direction d'Israël. (AJ, AJ, HA, NYT, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 3/12; AJ, AJ, HA 4/12; HA 5/12; AJ, NYT 6/12)

Plus de 15 523 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 6 387 enfants et 4 257 femmes, et environ 41 316 ont été blessés depuis 7/10. Au moins 7 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 246 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 65 enfants. Plus de 3 300 personnes ont été blessées. Selon les autorités israéliennes, 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 431 ont été blessés depuis le 7/10. 80 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,8 million de Palestiniens, soit près de 80 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7/10. Depuis le 12/10, il y a une coupure totale d'électricité à Gaza en raison du blocus israélien. A la date du 18 novembre, au moins 45 000 logements avaient été détruits et 233 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7 octobre, soit 60 % de l'ensemble des logements. 100 camions transportant de l'aide, dont environ 13 000 gallons de carburant, sont entrés à Gaza. Le Croissant-Rouge a déclaré que l'intensification des attaques israéliennes sur le sud de la bande de Gaza a rendu l'acheminement de l'aide beaucoup plus difficile. En conséquence, l'aide n'a été distribuée qu'à Rafah. 13 blessés palestiniens, 11 accompagnateurs et 566 ressortissants étrangers ont été évacués. (AJ, AJ, HA, UNOCHA, UNOCHA 3/12)

Le ministère des Affaires étrangères de l'Autorité palestinienne a déclaré qu'Israël cherchait à «consolider la séparation» entre la Cisjordanie et Gaza. (AJ 3/12)

Le directeur du Shin Bet, Ronen Bar, a déclaré que le cabinet israélien avait discuté de l'assassinat de dirigeants du Hamas «à Gaza, dans les territoires palestiniens, au Liban, en Turquie et au Qatar», le qualifiant de «notre Munich». Un responsable des services de renseignement turcs a déclaré qu'il y aurait de «graves conséquences» si Israël tuait des Palestiniens en Turquie. Le chef d'état-major Herzl Halevy a déclaré que les forces israéliennes se battraient dans le sud de la bande de Gaza «comme nous l'avons fait, avec force et minutie dans la partie nord». Israël a également affirmé avoir trouvé 800 puits de tunnel dans la bande de Gaza. (AJ, HA 3/12; HA 4/12)

Le procureur de la CPI, Karim Khan, a déclaré que son bureau allait «intensifier ses efforts pour faire avancer ses enquêtes» dans les territoires palestiniens occupés. (AJ, AJ, AP, HA, HA, WAFA 3/12)

Le Premier ministre qatari, Cheikh Mohammed bin Abdulrahman bin Jassim Al Thani, a déclaré que le Qatar demandait une «enquête internationale immédiate, complète et impartiale» sur les attaques israéliennes à Gaza et que son pays continuait à œuvrer en faveur d'un nouveau cessez-le-feu. (AJ 3/12)

Les États-Unis ont déclaré qu'un navire de guerre américain et plusieurs navires commerciaux avaient été attaqués en mer Rouge. Le gouvernement houthi du Yémen a déclaré avoir attaqué un navire israélien à l'aide d'un missile et avoir attaqué un autre à l'aide d'un drone. Les États-Unis ont indiqué que leur base de Rumalyn Landing Zone en Syrie avait été attaquée par 15 roquettes. (AJ, HA, HA, NYT 3/12; AJ 4/12)


4 décembre

En Cisjordanie, des colons israéliens ont rasé 5 dunams de terre et ont jeté des pierres sur des Palestiniens et des activistes israéliens à Khirbet al-Farisiyya. Les colons israéliens ont également vandalisé 15 véhicules à Umm Safa. Ailleurs, des colons israéliens portant des uniformes militaires ont fait une incursion à Khirbet Zanuta, démolissant une structure résidentielle, deux structures agricoles et une partie d'une école financée par l'Union européenne. Les forces israéliennes ont abattu 5 Palestiniens lors de raids à Qalqilya, Sa'ir et Qalandia. Les forces israéliennes ont également blessé 35 Palestiniens, dont 5 enfants, lors de raids à Bani Naim, Qalqilya et Qalandia. Les forces israéliennes ont démoli 6 structures agricoles à al-Ubeidiya. 60 Palestiniens ont été arrêtés lors de raids dans le camp de réfugiés de Dheisheh, et à Jericho, Ramallah, Silwad, le camp de réfugiés de Jalazone et Abu Dis. A Jérusalem Est, les forces israéliennes ont fait une descente à Kafr 'Aqab, blessant 10 personnes avec des balles réelles, 1 avec une matraque, 3 avec des coups, et d'autres avec des gaz lacrymogènes. À Gaza, Paltel a déclaré que les télécommunications étaient coupées dans l'ensemble de la bande de Gaza. Au moins 349 personnes ont été tuées et 750 blessées dans les attaques israéliennes, dont 108 à Beit Lahiya, 40 à Khan Younès et d'autres dans la ville de Gaza. Les forces israéliennes ont ordonné aux Palestiniens du district de Dayr al-Balah de partir vers le sud, tandis qu'Israël continuait à bombarder lourdement les districts de Rafah et de Khan Younès. Les forces israéliennes ont également démoli le principal palais de justice de Gaza à l'aide d'explosifs. 5 soldats israéliens ont été tués au combat. Le porte-parole militaire du Hamas, Abu Obeida, a déclaré que le Hamas avait détruit 28 véhicules militaires israéliens au cours des dernières 24 heures. Des roquettes ont été tirées sur Israël ; aucun blessé n'a été signalé. Au Liban, Israël a mené des frappes aériennes et a déclaré que des obus de mortier avaient été tirés sur Israël, blessant 3 soldats. (AJ, AJ, AJ, HA, HA, HA, NYT, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 4/12; AJ, AX, HA, HA, UNOCHA 5/12)

Plus de 15 899 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 6 387 enfants et 4 257 femmes, et environ 41 316 ont été blessés depuis le 7/10. Au moins 7 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 251 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 65 enfants. Plus de 3 313 personnes ont été blessées. Selon les autorités israéliennes,1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 431 ont été blessés depuis le 7/10. 85 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,9 million de Palestiniens, soit près de 85 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7/10. Depuis le 12/10, Gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. A la date du 18 novembre, au moins 45 000 logements avaient été détruits et 233 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7 octobre, soit 60 % de l'ensemble des logements. 100 camions transportant de l'aide, dont environ 13 000 gallons de carburant, sont entrés à Gaza. L'aide n'a été distribuée qu'à Rafah pour la deuxième journée consécutive. 25 Palestiniens blessés et 583 ressortissants étrangers ont été évacués vers l'Égypte. L'OMS a déclaré qu'Israël avait ordonné à l'organisation de retirer dans les 24 heures ses fournitures de son entrepôt médical dans le sud de Gaza. (AJ, HA, HA, UNOCHA 4/12 ; AJ, AJ 5/12)

Israël a annoncé qu'il avait approuvé le plan Lower Aqueduct à Jérusalem-Est, le premier grand plan de colonisation à être entièrement approuvé à Jérusalem-Est depuis 2012, selon Ir Amim. Cela autorise la construction de 1 792 unités de logement sur 186 dunams (46 acres) de terres, y compris sur des terres appartenant à des Palestiniens à Umm Tuba. La Jordanie a condamné cette approbation. Le ministère des Affaires étrangères de l'Autorité palestinienne a appelé la communauté internationale à stopper la mise en œuvre du plan. (AJ 4/12 ; AJ, TOI, WAFA 5/12 ; PCN 6/12)

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, s'est entretenu par téléphone avec la vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, au sujet de la situation en Palestine et de la nécessité d'acheminer l'aide à Gaza. Le premier ministre de l'Autorité palestinienne, Mohammed Shtayyeh, a rencontré une délégation du Parlement européen à Ramallah. Kamala Harris s'est également entretenue avec le président israélien, Isaac Herzog, au sujet des projets concernant Gaza après l'assaut israélien. (HA 3/12 ; NYT WAFA, WAFA 4/12).

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, s'est entretenu avec le président élu argentin Javier Milei, le remerciant d'avoir déclaré qu'il transférerait l'ambassade argentine en Israël à Jérusalem et l'invitant à venir en Israël. (HA 3/12; AJ, REU 4/12)

Reprise du procès pour corruption contre le Premier ministre Netanyahou. Netanyahou n'a pas assisté à l'audience. Le juge a accepté de tenir deux audiences par semaine au lieu de trois comme c'était le cas avant le 7/10 (NYT 4/12; AJ, HA 5/12).

Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, a déclaré que le Premier ministre Netanyahou sera jugé comme criminel de guerre pour les attaques israéliennes contre Gaza. (HA, REU 4/12)

Dans un discours au Sénat, le sénateur américain Bernie Sanders (D-VT) a qualifié le projet d'aide militaire américaine à Israël d'«absolument irresponsable», qualifiant les attaques d'Israël contre Gaza d'immorales et de violations du droit international. (AJ, HA 5/12)

Selon Haaretz, plusieurs histoires concernant les actions des combattants du Hamas au cours de l'opération «Déluge  d'Al-Aqsa» étaient sans fondement, notamment que 40 bébés avaient été tués, dont certains auraient été décapités, une histoire racontée par le président américain Biden. D'autres histoires racontées par le Premier ministre Netanyahou, telles que des enfants attachés ensemble et brûlés, se sont également révélées fausses. L'épouse de M. Netanyahou, Sara, a également relayé une fausse histoire dans une lettre adressée à l'épouse de M. Biden, Jill, affirmant qu'une des captives détenues par le Hamas était enceinte et avait accouché en captivité. La femme, qui a été libérée depuis, n'était pas enceinte (HA 4/12).

Le Wall Street Journal rapporte qu'Israël envisage d'inonder les tunnels de Gaza avec de l'eau de mer. (HA, WSJ 4/12 ; HA, HA, REU 5/12)

3 organisations de défense des droits de l'homme aux Pays-Bas ont intenté un procès à l'État néerlandais concernant l'exportation de pièces de F-35 à Israël. (AJ, HA, HA 4/12)

L'ancien directeur du bureau des affaires publiques et du congrès au département d'État, Josh Paul, qui a démissionné le 18 octobre pour protester contre la politique de l'administration Biden à l'égard des attaques israéliennes sur Gaza, a déclaré à CNN qu'Israël avait perquisitionné les bureaux de Defense for Children International - Palestine (DCI - Palestine) en 2021 après que le département d'État lui eut communiqué des preuves crédibles du viol d'un enfant palestinien au centre d'interrogatoire d'al-Mascobiyya à Jérusalem. Les bureaux de DCI - Palestine ont été perquisitionnés le 29 juillet 2021 et l'organisation a été déclarée terroriste le 22 octobre 2021 avec cinq autres groupes. Josh Paul a suggéré un lien entre le partage avec Israël de l'enquête de DCI - Palestine et sa désignation comme terroriste. (X 4/12)


5 décembre

En Cisjordanie, les forces israéliennes ont tué un Palestinien lors d'un raid à Qalandia. Les forces israéliennes ont également effectué un raid à Jénine, blessant 7 personnes et rasant des rues. Ailleurs, les forces israéliennes ont tiré et blessé 4 personnes, dont un homme handicapé, à Qalqas, dans le camp de réfugiés d'al-Arroub et à Baqa al-Hatab. Les forces israéliennes ont également mis sous scellés 2 imprimeries à Dawha, affirmant qu'elles imprimaient des matériaux incendiaires. Pendant ce temps, les forces israéliennes ont déraciné 31 oliviers à Nahalin. Les forces israéliennes ont également saisi un véhicule à Qablan. 38 Palestiniens ont été arrêtés lors de raids à Bethléem, Qalandia, Naplouse, Ramallah et Jénine. À Jérusalem-Est, des colons israéliens ont pénétré dans le Haram al-Sharif. Les forces israéliennes ont démoli un bâtiment à Bayt Hanina, déplaçant 13 personnes. À Gaza, au moins 300 personnes ont été tuées lors d'attaques israéliennes contre le camp de réfugiés de Nuseirat, Dayr al-Balah, la ville de Gaza, le camp de réfugiés d'al-Bureij et Khan Younès. Israël a déclaré avoir encerclé et envahi Khan Younès. Les troupes israéliennes ont assiégé l'hôpital Kamal Adwan à Beit Lahiya. 2 soldats israéliens ont été tués au combat. Des roquettes ont été tirées sur Israël, blessant 2 personnes à Ascalon. Au Liban, les forces israéliennes ont  tué un soldat libanais et blessé trois autres lors d'une attaque contre une base militaire libanaise. Israël a exprimé ensuite ses regrets et déclaré qu'il réexaminera l'incident. 3 roquettes ont été tirées sur Kiryat Shmona. (AJ, AJ, AJ, AJ, AJ, AJ, AP, AX, HA, HA, HA, HA, NYT, REU, REU, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, 5/12; AJ, HA, HA, NYT, WAFA 6/12)

Plus de 16 248 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 6 387 enfants et 4 257 femmes, et environ 43 616 ont été blessés depuis le 7/10. Au moins 7 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 252 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 65 enfants. Plus de 3 325 personnes ont été blessées. Selon les autorités israéliennes,1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 431 ont été blessés depuis le 7/10. 87 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 10/27. Plus de 1,9 million de Palestiniens, soit près de 85 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7/10. Depuis le 12/10, Gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. Au 18 novembre, au moins 45 000 logements avaient été détruits et 233 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7 octobre, soit 60 % de l'ensemble des logements. Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré qu'au moins 1 207 Palestiniens ont été tués depuis la fin du cessez-le-feu le 1/12. Selon l'UNRWA 130 membres de son personnel ont été tués par les forces israéliennes depuis le 7/10. L'ONU a déclaré que des dizaines de camions transportant de l'aide, y compris du carburant, sont entrés dans la bande de Gaza, mais n'en a pas donné le nombre exact. Rafah a été la seule zone à recevoir de l'aide pour le troisième jour consécutif. (AJ, HA, UNOCHA, UNOCHA, WAFA 5/12)

En début de journée, la ministre de la Santé de l'Autorité palestinienne, Mai al-Kaila, a déclaré qu'au moins 15 900 Palestiniens ont été tués et 40 900 blessés dans les attaques israéliennes sur Gaza depuis le 7/10. Elle a ajouté que le nombre final de morts sera bien plus élevé car beaucoup sont enterrés dans les décombres. (REU, WAFA 5/12)

Le ministère de l'Economie nationale de l'Autorité palestinienne a déclaré que 29% des entreprises de Cisjordanie ont été complètement ou partiellement fermées depuis le 7 octobre en raison des agissements israéliens. (WAFA 5/12)

Le porte-parole de l'UNICEF, James Elder, a déclaré que les appels israéliens à l'évacuation des Palestiniens ne peuvent aboutir, affirmant que «les soi-disant zones de sécurité ne sont pas rationnelles, elles ne sont pas possibles, et je pense que les autorités [israéliennes] en sont conscientes». (AJ 5/12)

Amnesty International a publié une enquête indiquant que 43 civils palestiniens ont été tués le 13 octobre lors d'attaques israéliennes au cours desquelles des bombes JDAM fabriquées aux États-Unis ont été utilisées. Les Etats-Unis ont déclaré qu'ils examinaient l'enquête d'Amnesty. (AJ 5/12; REU 6/12)

L'Autorité palestinienne a mis en garde contre les plans israéliens visant à inonder les tunnels de Gaza avec de l'eau de mer, affirmant que cela conduirait à l'effondrement des bâtiments résidentiels et des infrastructures et au mélange de la terre, de la mer et des eaux usées. (AJ 5/12)

La police israélienne a approuvé la «Marche des Maccabées» dans la vieille ville de Jérusalem le 7/12. Les partisans de la droite israélienne défileront pour soutenir la suppression du Waqf islamique afin de le remplacer par un contrôle israélien total sur le Haram al-Sharif. (AJ, HA, HA 5/12)

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a affirmé qu'Israël avait tué la moitié des commandants militaires du Hamas à Gaza. Il a également déclaré qu'Israël était la seule puissance capable de maintenir la démilitarisation de Gaza après la guerre menée par Israël, rejetant les suggestions de déploiement d'une force internationale dans la bande de Gaza. (AJ, AX, HA 5/12; NYT 6/12)

Le Premier ministre Netanyahou a rencontré des familles de prisonniers israéliens détenus à Gaza. Certains de ceux qui ont assisté à la réunion l'ont qualifiée de farce et d'insulte. (HA, HA, REU 5/12; AJ 6/12)

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a rencontré les sénateurs Ted Cruz (R-TX), Marco Rubio (R-FL), Lindsey Graham (R-SC) et Chris Coons (D-DE) à Washington D.C., pour discuter des efforts visant à mettre fin à la guerre d'Israël contre Gaza. (AJ 5/12)

Lors d'un sommet à Doha, les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe ont appelé à la fin des attaques israéliennes contre Gaza. L'émir du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, a déclaré qu'Israël commettait un génocide, et qualifié de «honteux» le soutien apporté à Israël. Il a exhorté le Conseil de sécurité des Nations unies à forcer Israël à reprendre les négociations en vue d'un cessez-le-feu. (AJ, AJ, HA 5/12)

Le conseiller à la sécurité nationale de la vice-présidente américaine, Phil Gordon, a rencontré le président israélien, Isaac Herzog, les membres du cabinet de guerre Benny Gantz, Tzachi Hanegbi, Ron Dermer et Gadi Eisenkot, ainsi que le chef de l'opposition, Yair Lapid, pour les informer des réunions que Kamala Harris et Gordon ont tenues avec des dirigeants arabes à Dubaï lors de la conférence sur le climat COP28. Kamala Harris dirige les efforts de l'administration Biden pour obtenir un nouveau cessez-le-feu. (AX, HA 5/12)

Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, a annoncé que les États-Unis avaient mis en place de nouvelles restrictions en matière de visas pour les colons israéliens violents, estimant qu'Israël ne faisait pas assez pour lutter contre la violence des colons. Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a condamné la violence des colons israéliens, affirmant que seuls l'armée, la police et le Shin Bet ont le droit de recourir à la violence contre les Palestiniens. Samantha Power, administratrice de l'USAID, s'est rendue à l'aéroport égyptien d'El Arish, où arrive l'aide destinée à Gaza, et a déclaré qu'il fallait «faire davantage pour protéger les civils» et permettre à l'aide d'entrer à Gaza. (AJ, AJ, AP, AX, HA, HA, NYT, REU, REU 5/12)

Le président américain Joe Biden a déclaré lors d'une collecte de fonds qu'il avait entendu des rapports «de femmes violées, par des combattants du Hamas le 7/10, violées à plusieurs reprises, et dont les corps ont été mutilés alors qu'elles étaient encore en vie». Le Hamas a nié ces accusations. (REU 5/12)

La Chambre des représentants des États-Unis a adopté par un vote de 311 contre 14 une résolution, H.R. 894, selon laquelle l'antisionisme est de l'antisémitisme; 94 démocrates ont voté présents. La résolution condamne également l'expression «du fleuve à la mer». (AJ, HA, NYT 5/12; AJ 6/12)

Cinq organisations pro-israéliennes américaines, l'American Jewish Committee, la Jewish Federation of North America, l'Anti-Defamation League, l'AIPAC et la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines, ont créé un organe de lobbying commun appelé The 7/10 Project pour promouvoir les récits pro-israéliens auprès des journalistes et des législateurs américains. (HA 5/12)

Deutche Welle a rapporté que les candidats à la citoyenneté dans l'État allemand de Saxe-Anhalt devront déclarer leur soutien au droit à l'existence d'Israël pour obtenir la citoyenneté allemande. (AJ 5/12)

CNN a rapporté que les États-Unis s'attendaient à ce qu'Israël mette fin à son invasion terrestre massive de Gaza en janvier 2024. (AJ, HA 5/12)

Selon le Washington Post, des sources israéliennes estiment que 5 000 des 30 000 combattants palestiniens de Gaza ont été tués depuis le 7/10. (AJ, WP 5/12)

Dabké, la danse nationale palestinienne, a été inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. (WAFA 5/12


6 décembre

En Cisjordanie, un Palestinien a succombé à ses blessures infligées par les forces israéliennes lors d'un raid à Tulkarm le 7/11. Des colons israéliens ont ouvert le feu sur des véhicules palestiniens près de Bethléem ; aucun blessé n'a été signalé. Des colons israéliens ont commencé à construire une route sur des terres appartenant à des Palestiniens à Birin. Les forces israéliennes ont tué par balle 4 Palestiniens, dont 2 enfants, et en ont blessé 17 autres lors de raids dans le camp de réfugiés d'al-Fara'a, à Ya'bad, et dans le camp de réfugiés de Balata. Les forces israéliennes ont également ouvert le feu à Husan sur un véhicule palestinien et ont arrêté le conducteur. Les forces israéliennes ont démoli une maison à Umm Rukba près d'Al-Khader et 2 maisons et 2 structures agricoles à Umm Qissa dans la zone de Masafer Yatta. 42 Palestiniens ont été arrêtés lors de raids nocturnes à Hébron, Jénine, Ramallah, Naplouse, Bethléem, Qalqilya et Tubas. À Jérusalem-Est, des colons israéliens ont pénétré dans le Haram al-Sharif. Les forces israéliennes ont démoli des parties d'une maison à Silwan. À Gaza, les forces israéliennes ont bombardé Maghazi, Khan Younès, le camp de réfugiés de Jabalia, Rafah, le camp de réfugiés de Nuseirat et la ville de Gaza, tuant des centaines de personnes, dont plus de 100 à Jabalia. Refaat Alareer, éminent poète et universitaire palestinien, a été tué avec plusieurs membres de sa famille dans la ville de Gaza. 3 soldats israéliens ont été tués au combat. Des roquettes ont été tirées sur Israël, faisant un blessé à Nir Yitzhak. Des roquettes ont été tirées sur des sites militaires israéliens et des soldats à Tal Shaar et Karm al-Tuffah, et Israël a attaqué plusieurs localités libanaises. Au Yémen, le gouvernement dirigé par les Houthis a déclaré avoir tiré des missiles balistiques sur des postes militaires israéliens près d'Eilat; ces missiles ont été abattus par le système israélien de défense antimissile Arrow. Les États-Unis ont déclaré avoir abattu un drone lancé par le Yémen. (AJ, AJ, AP, HA, HA, HA, HA, NYT, NYT, REU, REU, REU, REU, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA 6/12; AJ, AJ 7/12; AJ 8/12)

Le nombre de victimes à Gaza n'a pas été mis à jour, ce qui porte le nombre de Palestiniens tués par les forces israéliennes à Gaza depuis le 7 octobre à plus de 16 248, dont au moins 6 387 enfants et 4 257 femmes, et à environ 43 616 blessés. Au moins 7 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 257 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre dont 67 enfants. Plus de 3 325 personnes ont été blessées. Selon les autorités israéliennes, 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 431 ont été blessés depuis le 7/10. 90 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,9 million de Palestiniens, soit près de 85 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 10/7. Depuis le 12/10, Gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. A la date du 18 novembre, au moins 45 000 logements avaient été détruits et 233 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7 octobre, soit 60 % de l'ensemble des logements. Selon le Croissant-Rouge, son centre d'ambulances dans la province nord de Gaza a cessé de fonctionner en raison d'un manque de carburant. Les patients et le personnel ont été évacués de l'hôpital Kamal Adwan à Jabalia car l'hôpital avait cessé de fonctionner. Les 20 patients qui n'ont pas pu être évacués sont restés à l'hôpital. 80 camions transportant de l'aide, y compris 15 gallons de carburant, sont entrés à Gaza. Seul Rafah a reçu de l'aide pour le quatrième jour consécutif. 23 blessés palestiniens et 680 ressortissants étrangers ont été évacués vers l'Égypte. (AJ, HA, NYT, UNOCHA, WAFA 6/12)

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a invoqué l'article 99 de la Charte des Nations unies, obligeant le Conseil de sécurité de l'ONU à se réunir le 8/12 sur la base de menaces à la paix et à la sécurité internationales, déclarant qu'un cessez-le-feu était nécessaire à Gaza pour éviter des implications irréversibles pour les Palestiniens dans leur ensemble et pour la paix et la sécurité dans la région. L'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Gilad Erdan, a déclaré que M. Guterres avait atteint «un nouveau seuil moral». Le ministre israélien des Affaires étrangères, Eli Cohen, a qualifié M. Guterres de «danger pour la paix mondiale». Après l'invocation de l'article 99, les Émirats arabes unis ont fait circuler un projet de résolution appelant à un cessez-le-feu humanitaire immédiat et demandant à toutes les parties de se conformer au droit international. (AJ, AP, AX, HA, NYT, REU, UNOCHA, WAFA 6/12; AJ, AJ, AJ, HA, REU, WAFA 7/12; AP, WAFA 8/12)

Le cabinet de sécurité israélien a approuvé une augmentation de la quantité de carburant entrant dans la bande de Gaza, passant d'environ 13 000 gallons à 26 000 gallons par jour. Selon Axios, cette décision a été prise sous la pression de l'administration Biden, qui avait demandé à Israël d'autoriser l'entrée de 39 000 gallons par jour dans la bande de Gaza. Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir, et le ministre des Finances, Bezalel Smotrich, se sont opposés à cette décision. (AJ 6/12; AX 7/12)

L'université de Birzeit a publié des photos des archives centrales de la municipalité de Gaza, affirmant qu'Israël avait délibérément détruit des milliers de documents précieux pour effacer l'histoire de Gaza. (AJ 6/12)

La Comité de l'AP sur le mur et les colonies a déclaré avoir enregistré 610 attaques de colons israéliens, qui ont tué 10 Palestiniens, depuis le 7/10. (AJ 6/12)

Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a signé un ordre de détention administrative contre un colon israélien qui avait été arrêté le 3/10 après avoir attaqué des Palestiniens. (HA 7/12)

Le représentant de l'AP à l'ONU, Riyad Mansour, s'est adressé à l'assemblée des parties au Statut de Rome, affirmant qu'Israël a effectivement détruit toutes les conditions de vie dans la bande de Gaza et se plaignant du fait que la CPI n'a pas rendu justice à la Palestine. (AJ, WAFA, WAFA 6/12)

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a rencontré à Ramallah Phil Gordon, le conseiller à la sécurité nationale de la vice-présidente américaine Kamala Harris, pour discuter de l'avenir de la politique de Gaza après la guerre d'Israël. (HA, WAFA 6/12; HA 7/12)

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré que l'Autorité palestinienne ne gouvernera pas la bande de Gaza tant qu'il sera Premier ministre. (AJ 6/12)

Israël a révoqué le visa de résidence de la coordinatrice spéciale des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Lynn Hastings, au motif qu'elle n'avait pas condamné l'opération Déluge d’Al-Aqsa. L'ONU a déclaré le 1/12 que Lynn Hastings serait remplacée en prévision de l'annulation du visa. L'Autorité palestinienne a condamné l'annulation du visa de Mme Hastings. (AJ, WAFA, WAFA 6/12)

L'armée israélienne a discuté de la fermeture de l'unité “Frontière du désert » composée de colons israéliens en Cisjordanie après une série d'incidents où les soldats de l'unité ont attaqué et maltraité des Palestiniens et des activistes israéliens. (HA 6/12)

L'Association pour les droits civils en Israël (ACRI) a déclaré qu'Israël a établi 100 escadrons de sécurité communautaire équipés de fusils M16, ajoutant que les membres des milices n'ont reçu que 7 heures de formation et n'ont pas fait l'objet d'une surveillance appropriée. L'ACRI a également indiqué que des citoyens palestiniens d'Israël avaient été arrêtés par les milices et contraints de leur présenter leurs carte sd'identité. (AJ, HA 6/12; HA 7/12)

Le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Volker Turk, a déclaré qu'il avait demandé à Israël pendant des semaines que son équipe enquête sur les allégations israéliennes de violences sexuelles commises par des militants du Hamas en Israël le 7/10, mais Israël n'avait pas répondu. (AJ, WAFA 6/12)

Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, a déclaré : Je considère que le simple fait de débattre de ce plan est un manque de respect pour mes frères et sœurs palestiniens. Pour nous, ce n'est pas un plan qui peut être débattu, considéré ou discuté. Il faisait référence aux suggestions israéliennes de créer une zone tampon à l'intérieur de la bande de Gaza. Le porte-parole du département d'État américain, Matthew Miller, a également déclaré que le plan israélien était contraire à la politique des États-Unis, suggérant qu'Israël pourrait créer une zone tampon sur son propre territoire. (AJ, HA, REU, REU 6/12)

Le président russe, Vladimir Poutine, a rencontré le président des Émirats arabes unis, Mohammed bin Zayed Al Nahyan, à Abu Dhabi et le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman à Riyad, pour discuter de la coopération énergétique, de la situation à Gaza et de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Les médias d'État saoudiens ont rapporté que M. Poutine et M. bin Salman partageaient une  »profonde préoccupation » pour la situation à Gaza. (AJ, AJ, AP, HA 12/6 ; AJ, REU 7/12)

Le Sénat américain n'a pas réussi à adopter un projet de loi de 111 milliards de dollars visant à fournir 50 milliards de dollars à l'Ukraine et 14 milliards à Israël, par un vote de 49 à 51. Tous les républicains et les sénateurs démocrates Bernie Sanders (D-VT) et Chuck Schumer (D-NY) ont voté contre le projet de loi. Les républicains ont cherché à séparer l'aide à Israël de l'aide à l'Ukraine, car de nombreux sénateurs républicains sont opposés à des dépenses importantes en faveur de l'Ukraine, tandis que Sanders s'est opposé aux dépenses en faveur d'Israël compte tenu du nombre de morts palestiniens à Gaza. Schumer a changé son vote de favorable à défavorable pour lui permettre de présenter à nouveau le projet de loi à une date ultérieure. (HA, NYT 6/12 ; AJ, HA 7/12)

Le premier ministre belge, Alexander De Croo, a déclaré que son gouvernement travaillerait avec les États-Unis pour sanctionner les individus impliqués dans des actions qui sapent la paix, la sécurité et la stabilité» en Cisjordanie. (AJ 6/12; HA, HA, REU, WAFA 7/12)

Reuters a rapporté qu'une  note d'orientation diffusée parmi les ministres des Affaires étrangères de l'UE avant une réunion montrait que l'UE envisageait de durcir les sanctions contre le Hamas et d'imposer des sanctions contre les colons israéliens violents. Janez Lenarcic, commissaire européen chargé de la gestion des crises, a condamné l'attaque des colons israéliens à Khirbet Zanuta, qui a détruit une école financée par l'UE. Nils Schmid, porte-parole du parti social-démocrate allemand en matière de politique étrangère, a déclaré que l'imposition de sanctions aux colons était une bonne idée. (HA, REU, REU, REU 6/12)

Haaretz a rapporté que le ministre des Affaires étrangères Cohen avait contourné les objections du personnel de son ministère concernant la  remise de passeports diplomatiques au fils du Premier ministre Netanyahou, Yair, au politicien du Likoud et leader de la colonisation, Israël Gantz, et au membre influent du Likoud, Benny Biton. (HA 7/12)


7 décembre

En Cisjordanie, un Palestinien a succombé aux blessures infligées par les forces israéliennes à Tulkarm le 14/11. Les forces israéliennes ont tiré et blessé 6 Palestiniens lors de raids à Qiffin et al-Khader. Les forces israéliennes ont également agressé un Palestinien à Huwwara. Les forces israéliennes ont fait une descente dans une imprimerie à Ramallah, scellant le local, et ont fermé et scellé les bureaux d'un orphelinat à Beit Umar, saisissant des dossiers et des ordinateurs. Les forces israéliennes ont également émis des avis de saisie de 501 dunams de terre à Jaba'a et de 12 dunams à Wadi Rahal. 44 Palestiniens ont été arrêtés lors de raids nocturnes à Far'un, Qusin, dans le camp de réfugiés de Dheisheh, à Hébron, Bethléem et Naplouse. À Jérusalem-Est, la police israélienne a dispersé une marche d'extrémistes israéliens qui réclamaient le contrôle total du Haram al-Sharif par Israël. La marche a été dispersée parce que les marcheurs avaient violé l'accord avec la police israélienne. 6 Palestiniens ont été arrêtés à Sur Baher et dans l'enceinte du Haram al-Sharif. À Gaza, les forces israéliennes ont bombardé la ville de Gaza, Beit Lahiya, Khan Younès, le camp de réfugiés de Jabalia et Rafah, tuant environ 350 personnes. Les frappes aériennes israéliennes ont également détruit la mosquée Othman bin Qashqar, datant du XIIIe siècle, dans la ville de Gaza, et ont assiégé l'hôpital Al-Awda, ouvrant le feu sur l'hôpital. Le Hamas a déclaré avoir détruit 135 véhicules militaires au cours des 72 dernières heures. 2 soldats israéliens ont été tués, dont le fils du membre du cabinet de guerre israélien Gadi Eizenkot. Au Liban, une frappe aérienne israélienne sur Majdal Zoun a blessé plusieurs personnes. Le Jihad islamique a déclaré que deux de ses membres ont été tués par Israël près de la ligne bleue. 1 Israélien a été tué et 2 soldats israéliens ont été légèrement blessés par un missile antichar à Matat et près de Shtula. Israël a déclaré avoir attaqué la Syrie après le lancement de deux missiles en direction d'Israël. (AJ, AJ, AJ, AP, HA, HA, HA, HA, NYT, NYT, REU, REU, REU, UNOCHA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, WAFA, 7/12; AJ, AJ, HA, HA, REU, REU 8/12)

Plus de 17 177 Palestiniens ont été tués depuis le 7/10 par les forces israéliennes à Gaza, dont au moins 7 729 enfants et 5 153 femmes, et environ 46 000 ont été blessés. Au moins 7 000 personnes sont portées disparues dans les décombres, dont 1 700 enfants. 258 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est depuis le 7 octobre, dont 67 enfants. Plus de 3 325 personnes ont été blessées. Selon lesc autorités israéliennes, 1 200 Israéliens et ressortissants étrangers ont été tués et 5 431 ont été blessés depuis le 7/10. 93 soldats israéliens ont été tués à Gaza depuis le début de l'invasion terrestre le 27 octobre. Plus de 1,9 million de Palestiniens, soit près de 85 % de la population de Gaza, ont été déplacés depuis le 7 octobre. Depuis le 12/10, Gaza est privée d'électricité en raison du blocus israélien. Au 3/12, au moins 52 000 logements avaient été détruits et 253 000 endommagés par les frappes aériennes israéliennes depuis le 7/10, soit 60% de l'ensemble des logements. L'armée jordanienne a largué des fournitures médicales à son hôpital de campagne à Gaza. 69 camions transportant de l'aide, dont 13 gallons de carburant, sont entrés à Gaza. Rafah est resté le seul endroit où l'aide a été livrée, à l'exception de la livraison de fournitures médicales à deux hôpitaux de Khan Yuunès. 121 Palestiniens blessés et 491 ressortissants étrangers ont été évacués vers l'Égypte. (AJ, HA, REU, UNOCHA, UNOCHA, WAFA 7/12; AJ, HA 8/12)

Des vidéos israéliennes montrant des dizaines de Palestiniens déshabillés, forcés de s'asseoir par terre et emmenés par les forces israéliennes dans un grand trou creusé dans le sol ont circulé dans les médias israéliens et sur les réseaux sociaux. On ignore ce qu'il est advenu de ces hommes, qui ont été enlevés dans des écoles de l'ONU à Beit Lahiya, car certains d'entre eux ont été identifiés comme étant des civils, notamment des journalistes, des médecins et des universitaires. Le Hamas a condamné l'action israélienne, la jugeant destinée à se venger lâchement après l’échec de l’offensive Terrestre et appelant les   organisations de défense des droits de l'homme à intervenir. Al-Araby al-Jadeed a identifié l'un des Palestiniens comme étant leur journaliste Diaa Kahlout et a déclaré que plusieurs membres de sa famille se trouvaient parmi les détenus (AJ, AP 7/12; AJ, NYT, REU 8/12).

Le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir, a demandé à l'administration pénitentiaire israélienne de transférer les membres des Brigades Qassam du Hamas vers une aile souterraine de la prison de Nitzan. Celle-ci n'aurait pas été utilisée depuis des années. (AJ 8/12)

Le sous-secrétaire général des Nations unies aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d'urgence, Martin Griffiths, a déclaré que la mission humanitaire actuelle à Gaza ne pouvait pas être qualifiée d'«opération humanitaire» étant donné que le rythme soutenu des attaques israéliennes sur le sud de la bande de Gaza empêchent les Nations unies d'acheminer l'aide. (AJ, AP, UNOCHA 7/12)

Human Rights Watch et Amnesty International ont déclaré que leur enquête sur l'assassinat par Israël du journaliste libanais de Reuters, Issam Abdallah, le 13 octobre, a révélé que cet assassinat était probablement délibéré et devrait faire l'objet d'une enquête pour crime de guerre. Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, a déclaré que l'assassinat devait faire l'objet d'une enquête et qu'il pensait qu'Israël s'en chargeait déjà. Le Liban a déclaré qu'il ajouterait l'enquête à la plainte qu'il a déposée auprès des Nations unies au sujet des attaques israéliennes. Le Premier ministre intérimaire, Najib Mikati, a déclaré que «la criminalité israélienne n'avait pas de limites». (AJ, AJ, AP, HA, NYT, REU, REU, REU, WAFA 7/12; AJ, REU, REU 8/12)

Le premier ministre de l'Autorité palestinienne, Mohammed Shtayyeh, a déclaré à Bloomberg News que l'Autorité palestinienne travaillait avec les États-Unis enc e qui concerne la situation politique à Gaza une fois terminée l’invasion israélienne. M. Shtayyeh a déclaré que le Hamas pourrait devenir un partenaire de l'OLP s'il acceptait la plate-forme politique de cette dernière. Le Times a rapporté qu'une équipe de conseillers britanniques se trouvait à Ramallah pour aider l'Autorité palestinienne à se préparer à gouverner Gaza. Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a exprimé son soutien à l’option de confier à l’AP le gouvernement de Gaza. (AJ 7/12; AJ, HA, HA, REU 8/12)

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a menacé  le Hezbollah de transformer «Beyrouth et le Sud-Liban en Gaza et Khan Younès». (AJ, AP, HA 7/12; AJ 8/12)

Le secrétaire d'État Blinken a déclaré lors d'une conférence de presse avec le ministre britannique des Affaires étrangères, David Cameron, qu'il y avait un fossé entre l'intention déclarée d'Israël de minimiser les pertes civiles à Gaza et la réalité sur le terrain. (AJ, AP, HA, REU 7/12; AJ, REU 12/8)

Le président américain Joe Biden s'est entretenu avec le Premier ministre Netanyahu. Selon la Maison Blanche, M. Biden a dit à M. Netanyahu que davantage d'aide était nécessaire pour la bande de Gaza, qu'Israël devait faire plus pour protéger les civils et qu'il était préoccupé par la violence des colons en Cisjordanie. M. Biden s'est également entretenu avec le roi de Jordanie Abdallah II, qui lui a demandé d'appeler à un cessez-le-feu immédiat. Des responsables américains ont indiqué qu'Israël avait accepté d'ouvrir le point de passage de Karem Abu Salem (Kerem Shalom) afin de permettre l'acheminement d'une plus grande quantité d'aide à Gaza. (AJ, AP, HA, REU, WAFA 7/12; HA 8/12)

Les Etats-Unis ont déclaré qu'ils avaient repris les vols de drones au-dessus de Gaza pour localiser les prisonniers. (HA 7/12)

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré le président iranien Ebrahim Raisi à Moscou et discuté avec lui de la situation en Palestine. (AJ, AJ, AP, HA, REU 7/12)

Le G7 a publié une déclaration demandant à Israël de mieux protéger les civils et de permettre advantage d'aide à Gaza. (AJ 7/12)

13 sénateurs américains ont annoncé qu'ils travaillaient à l'introduction d'un amendement au projet de loi qui inclut 14 milliards de dollars d'aide militaire à Israël, exigeant que les armes américaines soient utilisées conformément à la loi américaine, au droit humanitaire international et au droit des conflits armés.  (AJ, AP, HA 7/12)

Al-Haq et le Global Legal Action Network ont déposé un recours devant la Haute Cour britannique contre les exportations d'armes britanniques à Israël. (AP 7/12)

Axios a rapporté que l'Egypte avait mis en garde Israël et les Etats-Unis contre une «rupture» des relations égypto-israéliennes si les réfugiés palestiniens commençaient à fuir vers l'Egypte à la suite des attaques israéliennes sur Gaza. (AX 7/12)

Le Conseil des relations américano-islamiques a déclaré avoir reçu 2 171 plaintes pour haine anti-musulmane et anti-palestinienne entre le 7/10 et le 2/12. (AJ 7/12)

L'Autriche a mis fin à sa suspension de l'aide aux Palestiniens, jugeant que rien n'indiquait que les fonds avaient été utilisés pour financer ou promouvoir le terrorisme ou pour diffuser des contenus antisémites. (HA 7/12)

Yasser Manna
نجوم منتخب كرة الطائرة إبراهيم قصيعة (يمين) وحسن زعيتر (مواقع التواصل) استشهدا بقصف إسزائيلي على مخيم جباليا.
Ayham al-Sahli
المصدر: المركز الفلسطيني للإعلام
Maher Charif
معهد أريج (القدس).
Uday al-Barghouthi
مصدر الصورة: وكالة الأناضول
Kareem Qurt
مصدر الصورة: معتز عزايزة
Yumna Hamidi
مصدر الصورة: الأونروا
George J. Giacaman