Identité, négation et violence
Abstract: 

L’idée de terrorisme est associée, inconsciemment peut-être, mais de façon permanente, à la notion d’islam, aux Palestiniens, à l’Iran, c’est-à-dire à des entités, des peuples, des cultures mal connus.
Said exprime le malaise et l’amertume qu’il ressent à ce sujet. Il relie le terrorisme aux processus d’identification dans la société moderne, qui partent du nationalisme pour aller vers l’affirmation ethnico-culturelle. Il y a donc une corrélation entre identité et aliénation.

Read more