L'URSS "sioniste" ?Moscou et la Palestine, 1945-1955
نبذة مختصرة: 

En 1947, Andreï Gromyko, le vice-ministre soviétique des affaires étrangères déclara devant l’Assemblée générale de l’ONU que son pays était pour la création d’un Etat judéo-arabe unifié, ou, si les conditions ne la permettaient pas, pour le partage de la Palestine en deux Etats, un Etat juif et un Etat arabe. Huit ans plus tard, l’URSS intervertit ses alliances car les protagonistes du conflit israélo-arabe ont eux-mêmes interverti leurs rapports avec l’Occident.
Cet essai étudie l’évolution de la politique palestinienne de l’Union soviétique, avec ses revirements et ses engagements.

اقرأ المزيد