Une paix sans histoire
نبذة مختصرة: 

L’enseignement de l’Histoire en Israël fait pratiquement l’impasse sur l’histoire juive diasporique d’avant le sionisme, et surtout sur l’histoire des juifs des pays arabes. Au contraire des Palestiniens, ces «juifs orientaux» sont bien évidemment définis comme appartenant à la collectivité, mais, afin de mériter cette appartenance, ils doivent accepter la version ashkénaze hégémonique de l’Histoire.
Cet article a été publié dans la REP, n° 2 [54], nlle série, hiver 1995).

اقرأ المزيد